Bilan

La NSA a versé des millions aux géants du Net

L’agence américaine de sécurité nationale a versé plusieurs millions de dollars aux géants du Net impliqués dans le programme Prism, révèle le Guardian.
Jusqu’ici, les géants du Net ont toujours nié avoir eu connaissance du programme Prism, soulignant que leur collaboration avec les autorités se faisait uniquement sur ordre de la justice. Les révélations du Guardian contredisent ces allégations.
La tristement célèbre «Nation Security Agency» (NSA) a versé des millions de dollars pour couvrir certains frais des sociétés impliquées dans le programme de surveillance d’internet Prism. Parmi elles, Google, Yahoo, Microsoft, Facebook et Apple.

Les sommes engagées ne couvrent pas les frais engendrés par le programme Prism directement. Au lieu de cela, les millions compensent les investissements consentis pour répondre aux exigences de certification de la Cour de justice encadrant les programmes d'espionnage, la Foreign Intelligence Surveillance Court (FISC).

Oui mais voilà: le versement a eu lieu après un jugement de la FISC reconnaissant comme illégales certaines activités de la NSA. «Pour régler ce problème, l'agence aurait alors dédommagé les investissements structurels à réaliser par les firmes pour être en conformité», explique le site Clubic Pro.

L’histoire est complexe, mais une chose est sûre: c’est la première fois qu’un lien financier est établi entre la NSA et les géants du Net, souligne le Guardian. Le journal britannique base ses accusations sur des documents fournis par l’ex-espion Edward Snowden.

Jusqu’ici, les géants du Net ont toujours nié avoir eu connaissance du programme Prism, soulignant que leur collaboration avec les autorités se faisait uniquement sur ordre de la justice.









Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."