Bilan

La fusion qui modifie le top 5 des régies romandes

Avec l’acquisition de la Régie de la Couronne, Gérofinance-Dunand devient un acteur important du marché.

Avec la vente de la Régie de la Couronne par Patrick Delarive à l’agence Gérofinance-Dunand, on assiste à l’émergence d’un important acteur à l’échelon romand. La 10e plus grosse régie de Suisse romande récupère ainsi la clientèle, les mandats et les collaborateurs de la 7e plus importante agence. Avec 210 collaborateurs qualifiés (dont 60 actifs dans la vente) et quelque 370 millions de francs d’état locatif (gérance et PPE), la nouvelle entité consolidée se positionne derrière Foncia (quelque 285 emplois directs), Naef & Cie (245), Bernard Nicod (220) et Société Privée de Gérance (220). C’est sous l’impulsion de Jérôme Félicité, 38 ans, directeur général, que Gérofinance – fondée en 1962 par son père, Pierre – a racheté en 2006 la régie Dunand & Cie (dont les origines remontent à 1886). Guy von Siebenthal avait alors pris 10% du capital de ce qui deviendra Gérofinance-Dunand en 2009. Une participation qui a été depuis rachetée par la famille Félicité. Nouvelle étape de croissance externe avec cette union en terres vaudoises. Constatant que la Régie de la Couronne n’avait pas encore atteint la taille critique nécessaire à ses yeux, Patrick Delarive, 49 ans, par ailleurs chroniqueur à Bilan, a préféré la céder. Il en avait lui-même pris le contrôle en 2004, date à partir de laquelle il a réussi à multiplier par dix le volume d’affaires. «Dans ce métier de services, les marges sont très faibles et créent ainsi peu de ressources pour développer de nouveaux outils ou engager des collaborateurs à forte valeur ajoutée», a-t-il récemment déclaré pour justifier sa décision dans L’Agefi. Relevons que le nouvel ensemble ne fera pas partie du réseau Courtiers Partenaires dont faisait partie la Régie de la Couronne.

Crédit photo: Dr

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."