Bilan

La fréquentation de la parahôtellerie a bondi en Suisse l'an dernier

Portée par une demande indigène et européenne forte, la parahôtellerie suisse a enregistré une hausse de fréquentation en 2017 de 6,9% sur un an à 15,9 millions de nuitées.

Les logements de vacances ont représenté près de la moitié du total, avec 7,3 millions de nuitées, soit une augmentation de 7,5%. 

Crédits: keystone

Portée par une demande indigène et européenne forte, la parahôtellerie suisse a enregistré une hausse de fréquentation en 2017 de 6,9% sur un an à 15,9 millions de nuitées. Les hôtes helvétiques ont représenté plus des deux tiers de la demande (10,8 millions de nuitées), annonce lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La croissance indigène se monte à 7%, contre 6,6% pour celle de la clientèle étrangère. Au sein de cette dernière, les visiteurs européens se taillent la part du lion (4,2 millions de nuitées ou +8,4%, sur un total étranger de 5 millions). La fréquentation de visiteurs hors Europe s'est montrée un peu moins soutenue.

Dans le détail, les logements de vacances ont représenté près de la moitié (46,1%) du total, avec 7,3 millions de nuitées, soit une augmentation de 7,5%. Pour les hébergements collectifs, l'augmentation globale est plus modérée (+ 2,4%). Les campings de leur côté enregistrent un boom de 13,9% à 3,2 millions de nuitées.

Au bilan final, avec l'ajout des résultats de l'hôtellerie, l'hébergement touristique en Suisse affiche un total de 53,3 millions de nuitées pour 2017, soit une augmentation de 5,7% par rapport à 2016.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."