Bilan

La fiscalité des cantons suisses reste des plus attractives

Au niveau des entreprises, Nidwald, Appenzell Rhodes extérieures et Lucerne talonnent de près Hong Kong, qui dispose de la fiscalité la plus séduisante au monde en la matière.

Lucerne talonne de près Hong Kong en termes de fiscalité avantageuses pour les entreprises.

Crédits: DR

Les cantons suisses conservent leur compétitivité fiscale au niveau international, indique le baromètre relatif de l'institut de recherche économique BAKBASEL (BAK Taxation Index 2013) publié jeudi. Les quinze cantons suisses examinés ont même quelque peu renforcé leurs positions en tête des 85 régions observées, depuis l'éclatement de la crise financière.

L'attractivité de ces cantons ne s'est démentie ni en termes d'imposition des entreprises ni en termes de taxation du personnel hautement qualifié, note l'étude. Au niveau des compagnies, Nidwald, Appenzell Rhodes extérieures et Lucerne talonnent de près Hong Kong, qui dispose de la fiscalité la plus séduisante au monde en la matière.

Concernant les travailleurs hautement qualifiés, Zoug, Schwytz et Obwald se classent juste derrière Singapour et Hong Kong, mais loin devant tous les pays voisins.

Les cantons suisses sont par ailleurs ressortis indemnes de la crise financière, qui a mis à mal les rentrées fiscales de nombreuses entités publiques. Après avoir fléchi jusqu'en 2009, la charge fiscale des personnes très qualifiées s'est continuellement renforcée au cours des quatre dernières années. La tendance à la baisse s'est en revanche maintenue pour les entreprises, malgré un léger ralentissement temporaire, et ne semble pas prête de s'inverser.

Depuis 2009, Lucerne a ainsi réduit les contributions des sociétés de 5%, Schwyz de 4% et les Grisons de 2%. Glaris a abaissé celles des travailleurs très qualifiés de 5%, Lucerne de 4% et la Thurgovie de 3%. Le franc fort a en outre rendu la place suisse encore plus attractive pour cette catégorie de personnel.

L'horizon s'assombrit en revanche en raison de difficultés croissantes dans l'établissement des budgets cantonaux, qui risquent de mener à des hausses d'impôts. Cette tendance devrait se confirmer pour les travailleurs hautement qualifiés, tandis que les sociétés devraient voir leurs contributions poursuivre leur baisse, mais à un rythme moins marqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."