Bilan

La Fédération horlogère table sur une stabilisation des exportations

La Fédération horlogère suisse anticipe toujours une stabilisation des exportations de l'industrie des montres en 2017, tout en soulignant que la prudence demeurait cependant de mise.

La reprise du secteur est notamment portée par la Chine. A Hong Kong, premier marché d'exportation, le repli des exportations s'atténue.

Crédits: Keystone

La Fédération horlogère suisse (FH) anticipe toujours une stabilisation des exportations de l'industrie des montres en 2017, a indiqué jeudi le président Jean-Daniel Pasche en marge de l'assemblée générale de l'association à Genève.

La reprise du secteur semble sur la bonne voie, a déclaré le président, tout en soulignant que la prudence demeurait cependant de mise. Sur les cinq premiers mois de l'année, les ventes à l'étranger ont limité leur recul à 1%, grâce aux progressions observées en mars et mai. En 2016, l'industrie avait accusé une chute de 10%.

Cette reprise du secteur est notamment portée par la Chine. A Hong Kong, premier marché d'exportation, le repli des exportations s'atténue progressivement.

L'Europe, pour sa part, profite de nouveau des flux de touristes de l'Empire du Milieu. Outre des marchés importants comme la France, l'Allemagne et l'Italie, des petits pays comme le Portugal, l'Espagne, l'Autriche et la Grèce notamment bénéficient également du retour des Chinois.

L'industrie horlogère attend toujours que les ventes aux Etats-Unis, en recul de 7% depuis le début de l'année, retrouvent un peu de couleur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."