Bilan

La Fed met en garde contre les répercussions d'un Brexit

Une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pourrait avoir "d'importantes répercussions économiques", a mis en garde lundi la présidente de la banque centrale américaine, Janet Yellen.

Mme Yellen a réitéré les positions de la Fed sur le sujet lors de son discours à Philadelphie, au moment où plusieurs sondages donnent les partisans du Brexit vainqueurs.

Crédits: Reuters

Une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pourrait avoir "d'importantes répercussions économiques", a mis en garde lundi la présidente de la banque centrale américaine, Janet Yellen.

La voix de Mme Yellen vient s'ajouter à celle notamment du président Barack Obama: lui aussi avait mis en garde contre les dangers d'un éventuel "Brexit", qui doit se décider par référendum le 23 juin.

Mme Yellen a réitéré les positions de la Fed sur le sujet lors de son discours à Philadelphie, au moment où plusieurs sondages donnent les partisans du Brexit vainqueurs.

Selon une moyenne des sondages établie par le site WhatUKThinks, le camp du Brexit (British Exit) l'emporterait avec 51% des voix. C'est la première fois depuis près d'un mois que les partisans d'une sortie du giron européen passent en tête dans les intentions de vote calculées par cette organisation, qui ne prend pas en compte les indécis.

Fin avril, le président américain s'était rendu en Grande-Bretagne pour y délivrer en personne le message d'inquiétude que suscite aux Etats-Unis une possible sortie de l'UE.

Le Royaume-Uni "perdrait de son influence mondiale" s'il décide de quitter l'UE, avait lancé le chef d'Etat américain, soulignant notamment les risques pour les liens commerciaux très étroits entre les deux pays.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."