Bilan

La course au Mondial-2022 n'était "pas propre"

L'Australie dénonce la course à l'organisation du Mondial-2022, remportée par le Qatar. Le pays a dépensé près de 40 millions de dollars australiens pour sa candidature.

Le Qatar avait remporté le vote le 2 décembre 2010. "Je resterai à jamais amèrement déçu du résultat", a ajouté Frank Lowy.

Crédits: Keystone

La course à l'organisation du Mondial-2022 de football, remportée par le Qatar en décembre 2010, n'a "pas été propre", a dénoncé mercredi le président de la Fédération australienne de football Frank Lowy, alors que son pays était également candidat.

"Nous avons proposé une candidature propre. Je sais que ça n'a pas été le cas pour d'autres, et j'ai partagé ce que je sais avec les autorités, dont Michael Garcia", ancien procureur fédéral américain qui avait rédigé un rapport sur les conditions d'attribution des Mondiaux-2018 à la Russie et Mondiaux-2022 au Qatar, procédures entachées de soupçons de corruption.

Pour 2022, l'Australie était en course avec le Qatar, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud. Le pays a dépensé près de 40 millions de dollars australiens (environ 28 M EUR) pour sa candidature.

Le Qatar avait remporté le vote le 2 décembre 2010. "Je resterai à jamais amèrement déçu du résultat", a ajouté Frank Lowy.

Mardi, Joseph Blatter a annoncé à la surprise générale sa démission de la présidence de la Fifa, cinq jours après avoir été réélu, emporté par le scandale de corruption qui touche la Fifa.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."