Bilan

La Coupe du Monde qui rit des paris

De surprise en surprise, la Coupe du Monde de football 2018 a vu tomber les principales équipes favorites comme le Brésil, l'Allemagne et l'Espagne. Et avec elles, des paris sportifs jugés faciles. Et si les stratégies avaient changé?

Pour augmenter les enjeux des matches, les supporters n'hésitent pas à parier. Le risque d'enchaîner les pertes d'argent est élevé.

Crédits: DR

Allemagne, Espagne, Portugal, Brésil et Argentine ont quitté en avance les terrains russes. Si elles étaient, sur le papier, parmi les grandes nations de la compétition, les équipes se sont inclinées face à leurs adversaires. Pour le voir, il suffit de voir les cotes des paris pour les matches déterminants. Pour un franc misé, l’Espagne en rapportait 1,62 et la Russie 6,25 sur certains sites. De quoi faire le bonheur de ceux qui tablent sur les outsiders, mais aussi de quoi couler ceux qui misent gros sur le favori.

A lire aussi: «Les limites actuelles du Big Data en football».

Quels types de paris ?

«Une grosse tendance dans l’industrie est le passage aux paris via smartphones», explique Philip Trampe, qui travaille chez Better Collective. La structure fournit des plateformes en ligne pour que les parieurs puissent prendre des décisions. Elle propose par exemple bettingexpert.com ou encore SmartBets. Les paris prennent de nombreuses formes. Il est possible de miser sur la victoire ou la défaite d’une équipe, mais aussi sur le premier buteur ou carton jaune.

Les combinés sont également courants: ils consistent à tabler sur plusieurs matches. Le joueur perçoit ensuite la somme si tous ses pronostics sont corrects. Ceux qui ont le vent en poupe, ce sont les paris en direct - grâce aux applications mobiles. «Par exemple, les joueurs regardent un match de foot et peuvent vite sortir leur portable et parier sur l’équipe qui obtiendra le prochain corner», lance Philip Trampe.

Les Suisses tout aussi friands

En Suisse aussi, les amateurs comme les enthousiastes parient. Les grands acteurs helvétiques du marché présentent un chiffre d’affaires toujours plus grand. Les paris sportifs connaissent une progression particulièrement forte durant les événements internationaux, comme l’Euro, la Coupe du Monde mais aussi les Jeux Olympiques. «Les événements majeurs comme le Mondial de foot augmentent vraiment le niveau d’activité», admet Philip Trampe, avant de poursuivre: «Beaucoup de joueurs ne parient que durant ces périodes».

Graph_parissportifs 

La Loterie Romande ainsi que Swisslos affichent des chiffres stables au niveau des paris sportifs.

Le revers de la médaille

Mais l’essentiel des paris se trouve hors du territoire suisse. Les autorités l’ont bien compris, et ont révisé la loi fédérale sur les jeux d’argent en juin dernier. Cela permet de mieux réguler les concessions et de récupérer des sommes jusque-là hors de portée. Chaque concessionnaire doit en effet contribuer à l’AVS, l’AI, la culture ou encore au sport. En comptant l’ensemble des jeux d’argent, le Département fédéral de justice et police (DFJP) estimait à plus de 250 millions de francs, la somme qui échappe chaque année à la collectivité. «Et ce chiffre ne cesse d’augmenter, car les bénéfices des exploitants de jeux d’argent non autorisés s’accroissent (d’environ 15% par an)» écrit le DFJP.

A ces problèmes de manque à gagner pour l’Etat, s’ajoute celui de l’addiction. Les paris sportifs donnent rapidement envie de miser à nouveau, que ce soit pour récupérer la somme perdue ou gagner davantage. Les parieurs représentent 18,3% des joueurs qui souffrent d’addiction aux jeux d'argent en France, selon SOS Joueurs. Quatre appels sur cinq proviennent d’hommes, et la structure française remarque un certain rajeunissement de joueurs. La catégorie d’âge 20-29 ans représente presque un quart des appels, et les 30-39 ans un peu moins d’un tiers.

La législation est également remise en question en France. SOS Joueurs relève que les interdits de jeu se tournent vers internet. De quoi exhorter les autorités à agir. La structure écrit: «Nous relayons donc une fois de plus la demande de joueurs et de leur entourage de plus en plus nombreux à réclamer de pouvoir bénéficier de la même protection que dans les casinos et sur les sites de jeu en ligne en .fr. En d’autres termes, que l’interdiction soit appliquée pour tous les lieux de jeux». Car les conséquences sont terribles. Dans ce même rapport, 73% des joueurs qui appellent sont endettés. Et d'autres addictions s'associent parfois au jeu pathologique, comme le tabac ou encore l'alcool.

L'arbre qui cache la forêt

Derrière un gros pari réussi, combien de joueurs perdent leurs mises? «Pour nous, les paris doivent être vus comme une forme de divertissement, et jamais comme un moyen de gagner de l'argent» affirme l'employé de Better Collective. Philip Trampe prône un jeu responsable, mais c'est aux parieurs de décider ce qu'ils estiment raisonnable ou non. Une règle d'or est de ne mettre en jeu que ce qu'on est prêt à perdre.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de sociétés, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."