Bilan

La conjoncture se stabilise au premier trimestre au Tessin

Au Tessin, les difficultés se poursuivent surtout dans le commerce, alors que la restructuration de la place financière touche à sa fin.

Le taux de chômage au Tessin devrait se maintenir autour de 3%, moins que la moyenne nationale.

Crédits: Keystone

La phase de contraction qu'a connue l'économie tessinoise en 2016 semble être parvenue à son terme, ou a tout le moins avoir perdu de son intensité. La situation reste hétérogène selon les secteurs d'activité, relève l'Institut de recherches économiques (IRE) de l'Université de Suisse italienne (USI) jeudi dans son dernier compte rendu périodique.

Les difficultés se poursuivent surtout dans le commerce, alors que le long processus de restructuration de la place financière tessinoise touche apparemment à sa fin. "Les instituts financiers suivis au Tessin signalent même une légère augmentation des besoins en personnel", indiquent les auteurs de l'étude.

Le secteur manufacturier est lui aussi parvenu à s'extirper de la phase de stagnation dans laquelle il évoluait depuis plusieurs trimestres, contrairement à celui des constructions, dans le sillage de la tendance nationale.

Les perspectives pour le second trimestre sont "résolument positives" pour toutes les variables couvertes. L'IRE observe notamment une augmentation de la demande en personnel dans les domaines du transport et du tourisme, et pour la première fois depuis deux ans, pour le secteur financier.

Le taux de chômage au Tessin devrait se maintenir autour de 3%, moins que la moyenne nationale, comprise entre 3,2-3,3% selon le Secrétariat d'État à l'économie (Seco).

En Lombardie, le taux de sans-emploi devrait revenir à 7,0%, après avoir culminé à 8,3% en 2016, indiquent les projections de l'Union des chambres de commerce de la province frontalière du Tessin (Unioncamere Lombardia), reprises dans l'étude.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."