Bilan

La conjoncture intérieure de la Suisse commence à se refroidir

Comparé à d'autres pays en Europe, la Suisse pourrait être plus fortement touchée par les turbulences en Chine et dans d'autres pays émergents, mais profite de la reprise aux USA et en Europe.

Le patron du KOF estime que le premier choc a été surmonté et il table toujours sur une croissance plus forte au 2e semestre, par rapport au surplace du premier semestre.

Le patron de l'institut de recherches conjoncturelles KOF de l'ETH de Zurich, Jan-Egbert Sturm est "positivement surpris" par les récentes données sur l'évolution du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse au 2e trimestre. Mais il faut envisager une possible correction subséquente de ces données, a-t-il averti. De plus, il faut constater que la conjoncture intérieure, qui était jusqu'ici un soutien fiable, commence à se refroidir, a-t-il relevé dans une interview au "Tages-Anzeiger" (édition du 29 août).

Il y a quelques points d'interrogation à propos de l'interprétation des récents chiffres. Cela vaut notamment pour la chute de 3,6% des importations de biens par rapport au trimestre précédent. Il n'y a pas encore d'explication à cette baisse, selon M. Sturm. En plus, il faut aussi considérer l'évolution de l'industrie: elle a certes progressé en termes réels, ce qui veut dire une création de valeur plus élevée, mais les chiffres nominaux ont diminué. L'industrie pourrait augmenter la production et vendre plus, mais elle devrait pour cela massivement baisser les prix, selon le patron du KOF.

Ce dernier estime que le premier choc a été surmonté et il table toujours sur une croissance plus forte au 2e semestre, par rapport au surplace du premier semestre. Quant à savoir si les récentes turbulences en Chine et dans d'autres pays émergents pourraient freiner la croissance en Suisse, M. Sturm a estimé que, comparé à d'autres pays en Europe, la Suisse pourrait être plus fortement touchée, car une grande partie de ses exportations va vers ces pays. Mais l'économie suisse profite dans une bien plus grande mesure de la sensible reprise aux USA et de la reprise en Europe, a-t-il ajouté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."