Bilan

La COMCO met en garde contre trop de réglementations

La Commission fédérale de la concurrence met en garde contre une réglementation excessive sur la numérisation de l'économie et ses conséquences en matière de droit.

Le commerce en ligne a eu un effet positif sur la concurrence, a indiqué mardi la COMCO.

Crédits: Keystone

La Commission fédérale de la concurrence (COMCO) s'est penchée, l'année passée, de manière intensive sur la numérisation de l'économie et ses conséquences en matière de droit. Elle met en garde contre une réglementation excessive.

Le commerce en ligne a eu un effet positif sur la concurrence, a indiqué mardi la COMCO lors de sa conférence de presse annuelle à Berne. Les consommateurs profitent d'une plus haute transparence, d'une offre plus élargie et de prix plus bas.

Avec la transformation numérique de l'économie, les marchés présentent de nouvelles caractéristiques et la question se pose désormais de savoir si les règles actuelles sont encore adaptées, précise l'autorité.

"Enfermer des nouveaux modèles d'affaires dans un cadre réglementaire vieux et inadapté nuit à la concurrence", explique la COMCO dans son rapport annuel. Et d'ajouter que c'est l'occasion de se débarrasser des vieux carcans et, si besoin, de créer de nouvelles règles, plus légères et s'appliquant tant aux formes traditionnelles de la concurrence qu'à l'économie numérique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."