Bilan

La BCE est prête à prendre des mesures non conventionnelles

La Banque centrale européenne (BCE) est prête à prendre des mesures monétaires non conventionnelles dans le cas où la Grèce quitterait la zone euro.

Ardo Hansson ajoute qu'un "Grexit" n'est pas souhaitable mais que ce serait une erreur de vouloir l'éviter à tout prix.

Crédits: AFP

La Banque centrale européenne (BCE) est prête à prendre des mesures monétaires non conventionnelles dans le cas où la Grèce quitterait la zone euro. Cette annonce a été faite par Ardo Hansson, l'un des membres du Conseil des gouverneurs.

"Nous sommes de plus en plus obligés de prendre en compte cette éventualité, car la probabilité d'une telle hypothèse s'est malheureusement développée avec le temps", dit le gouverneur de la banque centrale estonienne, dans un entretien publié jeudi par le quotidien local "Postimees".

"Nous pouvons employer une vaste gamme de mesures de politique monétaire non conventionnelle, en étroite coopération avec d'autres banques centrales; nous sommes prêts à mobiliser ces capacités si nécessaire", a-t-il précisé.

Ardo Hansson ajoute qu'un "Grexit" n'est pas souhaitable mais que ce serait une erreur de vouloir l'éviter à tout prix. Il estime qu'il ne fallait pas signer un chèque en blanc à la Grèce, car cela reviendrait à saper les fondations de la monnaie unique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."