Bilan

La BCE attend la mise en oeuvre des réformes en Grèce

La BCE attend la mise en oeuvre effective d'un certain nombre de mesures en Grèce avant de rétablir un mécanisme qui facilite le financement des banques hellènes, a déclaré Mario Draghi jeudi.

Il faudra une décision du conseil des gouverneurs pour rétablir la dispense, à précisé M. Draghi. La prochaine réunion a lieu le 21 juillet à Francfort.

Crédits: AP

La Banque centrale européenne (BCE) attend la mise en oeuvre effective d'un certain nombre de mesures et réformes en Grèce avant de rétablir un mécanisme qui facilite le financement des banques hellènes, a déclaré son président Mario Draghi jeudi.

Beaucoup d'observateurs, mais aussi les responsables grecs, comptaient sur ce geste déjà ce jeudi.

Le sujet a effectivement été abordé au cours de la réunion du conseil des gouverneurs à Vienne, a dit M. Draghi, mais aucune décision n'a été prise.

"Quand les actions préalables auront été mises en oeuvre, le conseil des gouverneurs prendra une décision qui conduira au rétablissement" de ce régime d'exception, suspendu en février 2015, a-t-il dit.

Les "actions préalables" désignent un ensemble de mesures et objectifs fixés étape par étape par les bailleurs de fonds internationaux de la Grèce, sous perfusion des Européens et du Fonds monétaire international (FMI) depuis 2010, pour permettre le déblocage de tranches successives de crédits.

Un accord il y a dix jours sur le déblocage des prochains fonds avait fait espérer que les conditions étaient remplies pour rétablir le "waiver", ou "dispense" dont la Grèce a bénéficié entre mai 2010 et février 2015. Ce régime permet aux banques grecques de se financer auprès de la BCE en offrant des obligations souveraines grecques en garantie, alors qu'elles sont théoriquement de trop mauvaise qualité pour être recevables à cette fin.

L'accès aux opérations de refinancement de la BCE permettrait aux banques de faire de substantielles économies: elles dépendent à l'heure actuelle de crédits d'urgence onéreux, alors que leurs consoeurs en zone euro s'endettent à taux zéro auprès de la BCE.

Il faudra une décision du conseil des gouverneurs pour rétablir la dispense, à précisé M. Draghi. La prochaine réunion a lieu le 21 juillet à Francfort.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."