Bilan

La balance des transactions courantes de la Suisse en nette baisse

La balance des transactions courantes de la Suisse affiche un solde actif en recul au troisième trimestre 2014. L'excédent s'est hissé à 11 milliards de francs.

La baisse est essentiellement due aux revenus de capitaux, dont l'excédent, qui a atteint 3 milliards de francs, a diminué de 7 milliards sur un an, a indiqué lundi la Banque nationale suisse (BNS).

Crédits: Keystone

La balance des transactions courantes de la Suisse affiche un solde actif en recul au troisième trimestre 2014. L'excédent s'est hissé à 11 milliards de francs, soit 8 milliards de moins qu'à la même période de 2013.

La baisse est essentiellement due aux revenus de capitaux, dont l'excédent, qui a atteint 3 milliards de francs, a diminué de 7 milliards sur un an, a indiqué lundi la Banque nationale suisse (BNS).

Les recettes des revenus de capitaux ont perdu 3 milliards pour s'inscrire à 25 milliards de francs. S'établissant à 22 milliards, les dépenses ont augmenté de 4 milliards.

Du côté des revenus secondaires (transferts courants), l'excédent de dépenses a progressé d'un milliard de francs. Il atteint 4 milliards.

RECUL DES SERVICES FINANCIERS

Au niveau des échanges de marchandises et de services, le solde courant n'a guère varié. Il représente 17 milliards de francs, respectivement 12 et 5 milliards de francs.

Dans les services, le recul des échanges avec l'étranger touche le secteur financier mais aussi celui des assurances. La maintenance, la réparation et les droits de licence sont également concernés.

Les exportations de biens ont connu une hausse de 2 milliards pour atteindre 52 milliards de francs. La progression s'explique principalement par le bond des ventes extérieures de l'industrie chimique et pharmaceutique.

Le commerce de transit a enregistré une baisse de ses recettes nettes, qui ont perdu un milliard pour s'établir à 6 milliards de francs.

Les produits du négoce d'or à des fins non monétaires ont fortement chuté, passant de 27 milliards à 13 milliards sur un an.

VENTES DE FILIALES SUISSES

Les importations de biens sont en hausse d'un milliard. Elles représentent désormais 44 milliards de francs. Alors que les biens de consommation et les matières premières ont profité de cette augmentation, les produits énergétiques ont enregistré un recul, principalement en raison des prix.

Au niveau du compte financier, l'acquisition nette d'actifs financiers s'est soldée sur une hausse d'un milliard de francs, contre 51 milliards, un an plus tôt.

Les investissements directs affichent un repli de 4 milliards de francs, contre 6 milliards au troisième trimestre 2013. Ce recul s'explique par le fait que des firmes suisses ont vendu des filiales en leur possession à l'étranger.

Dans les investissements de portefeuille, les Suisses ont acquis des titres d'émetteurs étrangers pour un montant net de 4 milliards de francs, contre 7 milliards le trimestre précédent. Les réserves monétaires ont acheté des actifs financiers pour un montant net d'un milliard de francs.

Du côté des passifs, les mouvements de capitaux ont enregistré un accroissement net d'un milliard de francs, contre 7 milliards il y a un an. Les investissements directs se sont soldés par une sortie nette de 4 milliards de francs, contre -9 milliards au troisième trimestre de 2013. Les investisseurs étrangers ont acquis des titres pour près de 4 milliards.

Le compte financier affiche un solde négatif de moins d'un milliard de francs, contre 44 milliards une année plus tôt. La position extérieure nette s'est, pour sa part, accrue de 40 milliards à 784 milliards.

Les actifs à l'étranger ont progressé de 107 milliards par rapport au deuxième trimestre, en raison de la hausse des cours boursiers et de l'appréciation du dollar. Les passifs envers l'étranger ont augmenté de 67 milliards, passant à 3283 milliards de francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."