Bilan

La vie était un peu plus chère en 2018

Les hausses de prix pour les produits pétroliers et les loyers d'habitation ont fait monter le renchérissement annuel moyen. Il a atteint 0,9% par rapport à l'an dernier, selon l'Office fédéral de la statistique.

Ce sont surtout les prix des produits importés qui ont progressé en 2018.

Crédits: DR

L'année dernière, le renchérissement annuel moyen a atteint 0,9% par rapport à 2017. Cette augmentation s'explique notamment par les hausses de prix enregistrées pour les produits pétroliers et les loyers d'habitation, a précisé mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En 2018, les prix des produits indigènes ont augmenté de 0,4% en moyenne, tandis que ceux des produits importés ont progressé de 2,4%. Le renchérissement annuel moyen avait atteint 0,5% en 2017 alors que 2016 avait vu l'indice reculer de 0,4%.

Sur le seul mois de décembre, l'indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,3% sur un mois à 101,5 points (base 100 en décembre 2015). Sur un an, il s'inscrit toutefois en hausse de 0,7%.

La baisse des prix du mazout et des carburants explique en partie le repli mensuel, par contre, les prix pour les nuitées hôtelières ainsi que pour les voitures neuves ont augmenté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."