Bilan

La Suisse encore et toujours à la tête des capteurs de talents

L'éclatement de la pandémie de coronavirus n'a pas entamé le potentiel d'attrait de la Suisse pour les talents à l'échelle mondiale. Le système de formation, la qualité de vie et les rémunérations élevées demeurent les principaux atouts du pays, selon une étude de l'IMD publiée vendredi.

Le Danemark et le Luxembourg complètent le podium, dans l'ordre.

Crédits: Keystone

Pour la cinquième année consécutive, la Suisse arrive en tête du classement IMD World Talent Ranking établi par l'institut lausannois. Le Danemark et le Luxembourg complètent le podium, dans l'ordre.

En 2020, les économies susceptibles d'attirer davantage les talents sont celles qui ont investi dans la formation, aux degrés primaire, secondaire et tertiaire, expliquent les auteurs de l'étude. Les possibilités de formation continue au sein des entreprises contribuent à la bonne réputation d'un pays.

Alors que le coronavirus a forcé bon nombre d'employés à travailler depuis la maison, les économies les mieux classées abritent les entreprises qui ont su préserver la motivation de leurs collaborateurs dans un contexte difficile, affirme l'IMD.

La Suisse a maintenu sa première place mondiale grâce notamment à l'implémentation efficace de l'apprentissage, les investissements publics dans la formation, la qualité des infrastructures de santé et l'impact de la fuite des cerveaux sur son économie. Le niveau élevé des salaires payés en Suisse contribuent à son rayonnement à l'étranger.

Petite ombre au tableau, le nombre de nouveaux diplômés dans les branches scientifiques (ingénierie, technologies de l'information, mathématiques et sciences naturelles) s'est contracté en rythme annuel, ce qui a fait reculer le pays à la 30e de la 26e place mondiale dans cette catégorie.

Au classement général, les Etats-Unis ont reculé de trois positions pour atterrir à la 15e place. La Grande-Bretagne, empêtrée dans le Brexit, a grimpé un échelon et termine 23e.

Les pays limitrophes de la Suisse se tiennent à distance respectable: l'Allemagne est 11e (stable) et la France 28e (-3) et l'Italie 36e (stable). Seule l'Autriche parvient à se glisser dans le top10, figurant à la 6e place malgré un recul (-2).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."