Bilan

La Comco aussi marquée par le coronavirus

La pandémie de coronavirus a également marqué la Commission de la Concurrence (Comco), qui a été amenée à se prononcer sur le soutien financier accordé par la Confédération à certaines entreprises en difficultés à la suite de la crise sanitaire. En 2020, le régulateur a également prononcé des décisions attendues notamment au niveau de l'industrie horlogère, du marché du gaz et la transmission des matches de hockey.

En 2020, le régulateur a prononcé des décisions attendues notamment au niveau de l'industrie horlogère, du marché du gaz et la transmission des matches de hockey.

Crédits: Keystone

En mai 2020, le gendarme de la concurrence est arrivé à la conclusion que les garanties de la Confédération pour les emprunts destinés aux compagnies aériennes Swiss et Edelweiss, très affectées par la crise sanitaire, étaient conformes aux accords de transport aérien, rappelle mardi un communiqué.

Par contre, la Comco a dû se prononcer en défaveur de l'aide initialement prévue par le Conseil fédéral à SR Technics car le fournisseur de services techniques pour l'aviation civile faisait déjà face à des difficultés financières au 31 décembre 2019.

La très attendue décision de la Comco par rapport à l'ETA, une filiale du groupe Swatch est également tombée l'année dernière. Le fabricant de mouvements mécaniques horlogers peut désormais décider librement à quelle marque horlogère il livrera - ou non - ses composants. Cet avis a clos un long feuilleton entamé il y a plus de dix ans.

Par ailleurs le marché du gaz en Suisse centrale a été totalement libéralisé. Grâce à l'accord trouvé entre la Comco et deux sociétés énergétiques, les clients finaux peuvent maintenant choisir librement leur fournisseur de gaz.

Au niveau de la transmission de matches de hockey, la Comco a infligé une amende de 30 millions de francs à UPC Suisse. Le gendarme helvétique de la concurrence estime que le câblo-opérateur zurichois, qui s'est emparé du numéro deux suisse des télécommunications Sunrise, a abusé de ses droits de diffusion des matchs de hockey sur glace, en refusant les offres du concurrent Swisscom.

En 2020, l'Autorité de la concurrence a en outre ouvert une enquête contre Swisscom, estimant qu'il existe un risque que le géant bleu abuse d'une position dominante lors de la construction du réseau de fibre optique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."