Bilan

La bière, l’exotisme et la Suisse

Les amateurs de bière ont pu voir l’offre se décupler au cours des dernières années: micro-brasseries, bars à bières mais aussi bières exotiques apparaissent. Celles à la patate douce ou à base d’eau de glacier se trouvent maintenant en Suisse, grâce à des détaillants ou particuliers.

Crédits: DR

3,68 millions d’hectolitres de bières produites pour 4,74 millions consommées: la production suisse de bière ne suffit pas à désaltérer la population. De nombreux projets et événements promeuvent ce breuvage, et c’est ainsi qu’un biergarten a vu le jour à Neuchâtel.

Source: Administration fédérale des douanes.

Dans les bars, les clients trouvent du local. Certains s’y spécialisent et proposent des Whitefrontier (Martigny), BFM (Saignelégier), Nébuleuse (Renens) et bien d’autres. Pour concurrencer tout cela: des bières exotiques au goût d’ailleurs. Il suffit d’aller dans certains restaurants et épiceries internationales pour trouver autre chose. Amener ces bières en terres helvétiques nécessite toutefois une certaine organisation. L’importateur de la marque Coedo - société japonaise qui produit des bières à la patate douce - évoque la question du transport. «En tant que bière artisanale, elle est très sensible à la température de stockage. Pour la qualité du produit, nous devons l’importer dans des conteneurs frigoritiques qui sont beaucoup plus chers et ont moins d’espace que des containers normaux.» affirme Sonia Gutleben, directrice de Foodex.

Un coup de cœur ?

Comment devient-on importateur d’une bière unique ? Freddie Bussy, responsable des ventes au sein du garage Bussy à Chavornay, est devenu l’unique importateur de la bière du Svalbard. «Il s’agit de la brasserie la plus au nord de la planète. Elle utilise de l’eau de glacier vieux de 2'000 ans !» raconte-t-il. Il est le seul à la distribuer en Suisse. Le tout grâce à un coup de cœur lors d’un voyage sur l’île norvégienne. J’ai vu le potentiel incroyable de ce produit». Il existe dix sortes de Spitsbergen, de la IPA à la blonde en passant par la stout vieillie dans un vieux fut de whisky. Freddie Bussy les vend au prix de 3.50.- à 3.70.- la canette de 33 cl. «La Norvège est comme la Suisse, et est assez similaire au niveau des salaires» explique le distributeur avant d’ajouter: «On retrouve beaucoup de bières artisanales entre 3.20.- et 4.00.- . Dans un bar, on paye sa bière environ 8 francs». Chaque brasseur apporte sa propre touche. Thierry et Michelle Bernard, un couple de bretons, ont par exemple mis au point la Mor Braz, une bière à base d’eau de mer. Thierry Bernard a confié à Ouest France que l’eau était puisée à 15-20 mètres de profondeur, dans une zone à très forts courants.

La brasserie la plus au nord de la planète produit plusieurs types de bières. Crédits: DR.

Les goûts et les couleurs

Comme pour bien d’autres produits, la bière relève beaucoup du goût de chacun. La recherche de la «perle rare» est perpétuelle. Le distributeur de Coedo a remarqué que la demande allait en augmentant. Peut-être les clients cherchent-ils à déguster des bières aux goûts nouveaux, loin de la pression habituelle qu’ils prennent en festival. «Oui, nous voyons la demande augmenter pour la bière artisanale ou premium depuis quelques années. Récemment, des groupes de restaurants l’ont inclus dans leur offre et nous laissent penser que la demande devient de plus en plus grande et populaire.» indique Foodex. De son côté, Freddie Bussy a vu la demande exploser. «J’ai dû recommander des palettes» annonce-t-il. Ses bières, il arrive surtout à les faire connaître par bouche à oreille. Petit à petit, la curiosité prend le dessus et les canettes sont dégustées. Et si la tendance populaire venait à mettre toutes les bières dans le même panier, la compréhension et l’acceptation du breuvage a fait du chemin. Chaque bière a son caractère, sa fermentation. Il existe même un championnat du monde des sommeliers de la bière. La prochaine édition aura lieu à Munich en 2021. Pour s’y qualifier, les sommeliers suisses doivent passer par les qualifications nationales qui auront lieu à Berne au mois de novembre 2020.

Un sommelier de la bière a pour charge d'informer le client sur l'origine et la méthode de fabrication de la bière, de le conseiller par rapport à son repas, mais aussi de s'assurer que la présentation de la bière soit parfaite.

L'évaluation de la bière est cadrée par une grille d'évaluation bien précise. Les juges doivent notamment faire part de leur ressenti à travers différents critères.

Crédits: https://bier-sommelier.ch/fr/
Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."