Bilan

L'UE n'a pas trouvé d'accord pour encadrer l'e-cigarette

Un éventuel accord au sein de l'UE pour encadrer le marché en plein essor de la cigarette électronique a été ajourné à mercredi. Ce report est la conséquence des pressions anti-régulatrices du secteur.
L'Union européenne doit encore plancher pour encadrer l'e-cigarette. Une réunion s'est conclue lundi soir sans qu'un accord ait pu être finalisé. Les discussions vont se poursuivre jusqu' à mercredi, quand les représentants permanents des 28 Etats-membres se saisiront du dossier, a indiqué une source européenne.

Dans l'immédiat, les deux camps restent toutefois convenus de la nécessité d'encadrer la cigarette électronique, selon la même source.

Faute d'entente au final, le risque serait que les institutions européennes renoncent à fixer des règles du jeu. Elles laisseraient ainsi le champ libre aux fabricants sur un marché qui se développe sans vision claire sur les retombées sanitaires du «vapotage».

En dépit de l'annulation d'une conférence de presse prévue, le commissaire européen à la Santé, Tonio Borg, s'est prévalu dans un tweet qu'un accord est «à portée de main».

Sous pression du Parlement, lui-même soumis à un tir de barrage des lobbies, les gouvernements avaient accepté avant cette réunion de renoncer à leur option de départ d'assimiler les cigarettes électroniques à des médicaments.

Mais en échange, ils attendaient du Parlement qu'il accepte une série de règles pour limiter l'attractivité et la possible nocivité de ce produit, surtout en interdisant les versions rechargeables, et en limitant les taux de nicotine.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."