Bilan

L'OFROU assouplit l'interdiction d'immatriculation pour des modèles du groupe VW

L'Office fédéral des routes (OFROU) assouplit l'interdiction d'immatriculation des véhicules du groupe VW. Les modèles importés et dédouanés en Suisse avant le 2 octobre 2015, mais qui n'ont pas pu être immatriculés avant cette date, sont admis à la circulation.

Sont concernés les modèles du groupe VW des marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen construits entre 2009 et 2014 (motorisations Euro 5 uniquement) et équipés de moteurs diesel en version 1,2 litre TDI, 1,6 litre TDI et 2 litres TDI.

Crédits: Reuters

L'Office fédéral des routes (OFROU) assouplit l'interdiction d'immatriculation des véhicules du groupe VW. Les modèles importés et dédouanés en Suisse avant le 2 octobre 2015, mais qui n'ont pas pu être immatriculés avant cette date, sont admis à la circulation.

Ceux qui ont été importés et dédouanés après ne pourront être admis à la circulation que s'ils ont été remis en état conformément aux instructions de rappel validées par l'Office fédéral allemand pour la circulation des véhicules à moteur, explique vendredi l'OFROU dans un communiqué. Les nouvelles règles entrent en vigueur lundi.

Sont concernés les modèles du groupe VW des marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen construits entre 2009 et 2014 (motorisations Euro 5 uniquement) et équipés de moteurs diesel en version 1,2 litre TDI, 1,6 litre TDI et 2 litres TDI.

Les autorités allemandes ont approuvé début janvier "sur le principe" les mesures proposées par le groupe Volkswagen pour mettre en conformité ces véhicules, précise l'OFROU. Avant que le rappel ne puisse commencer, ces mesures doivent être autorisées individuellement pour chaque modèle de véhicule.


Premières mesures en février

L'OFROU table sur la mise en œuvre des premières mesures concrètes à partir du mois de février. Amag, l'importateur général du groupe Volkswagen en Suisse, commencera la campagne de rappel des véhicules immatriculés en Suisse dès que chacune des mesures aura été autorisée par les autorités allemandes.

Ces derniers jours, Amag a terminé les derniers préparatifs pour le rappel des modèles Amarok, a expliqué l'importateur à l'ats. Ce dernier travaille à présent activement à l'organisation des mesures de rappel par l'intermédiaire des entreprises partenaires officielles.

En raison des nombreuses solutions techniques à développer, la révision des véhicules interviendra en plusieurs étapes sur l'ensemble de l'année 2016. Les différentes mesures correctives démarreront en fonction du moteur et de l'équipement installé sur les différents véhicules: en mars pour les moteurs diesel en version 2 litres, en juin pour les modèles 1,2 litre et à partir de septembre pour les moteurs 1,6 litre.


Précédent allégement 

Pour rappel, la Suisse avait déjà allégé, le 20 octobre dernier, les restrictions, levant l'interdiction d'immatriculation de véhicules du groupe allemand pas concernés par le scandale: les utilitaires "T5", "T6", "Amarok" et "Crafter", munis de moteurs diesel, et plusieurs modèles d'Audi, Seat, Skoda et Volkswagen équipés de moteurs diesel récents.

Réagissant à cette nouvelle modification des instructions de l'OFROU, les importateurs et vendeurs indépendants de voitures (VFAS) parlent d'une décision favorable aux garagistes. Ils considèrent qu'environ 600 véhicules bénéficient de l'assouplissement des restrictions et ne seront donc pas concernés par le rappel.

L'Association indépendante du commerce automobile suisse a documenté les dommages occasionnés à ses membres et a transmis le dossier à VW.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."