Bilan

L'inflation en zone euro ne redécollera pas cette année

L'inflation en zone euro ne redécollera pas cette année, sur fond de cours du pétrole en berne, mais la reprise économique et l'action de la BCE vont la faire repartir l'an prochain, selon un sondage auprès d'experts publié vendredi.

Tous les trimestres la BCE interroge ces spécialistes - analystes et économistes - et compile leurs prévisions d'inflation. De la dernière édition de cette enquête il ressort une prévision d'inflation moyenne pour cette année de 0,7%, puis 1,4% en 2017 et 1,6% en 2018, se rapprochant de l'objectif de la BCE (un peu moins de 2%).

Crédits: AFP

L'inflation en zone euro ne redécollera pas cette année, sur fond de cours du pétrole en berne, mais la reprise économique et l'action de la BCE vont la faire repartir l'an prochain, selon un sondage auprès d'experts publié vendredi.

Tous les trimestres la BCE interroge ces spécialistes - analystes et économistes - et compile leurs prévisions d'inflation. De la dernière édition de cette enquête il ressort une prévision d'inflation moyenne pour cette année de 0,7%, puis 1,4% en 2017 et 1,6% en 2018, se rapprochant de l'objectif de la BCE (un peu moins de 2%).

Le précédent sondage prévoyait une hausse des prix de 1% cette année et 1,5% l'année prochaine mais la chute du cours du pétrole empêche l'inflation de repartir en zone euro, et cela risque d'être le cas pendant encore de longs mois, a concédé jeudi le président de la BCE Mario Draghi.

"Néanmoins la plupart des sondés continuent à anticiper un fort rebond de l'inflation (...) porté par l'expansion de l'activité économique et soutenu par la politique monétaire", selon le rapport.

La faiblesse de l'euro, qui se traduit par un renforcement par rapport à la monnaie européenne des autres devises et un renchérissement des produits et services importés d'autres régions, y contribuera aussi en exerçant "une pression à la hausse" sur les prix.

Les résultats du sondage trimestriel sont en général une bonne indication des prévisions à venir des propres services de la BCE. La prochaine actualisation de celles-ci est attendue en mars. Officiellement, la BCE attend cette année encore 1% d'inflation.

Jeudi M. Draghi a redit la détermination de la BCE à faire repartir l'inflation et assuré que l'institution "ne capitulait pas" dans son combat. Il a fait miroiter de nouvelles mesures de politique monétaire, qui pourraient être annoncées dès mars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."