Bilan

L'industrie manufacturière toujours en difficulté au Tessin

Les entreprises tessinoises orientées vers le marché domestique ont été plus touchées que celles plus actives sur les marchés extérieurs.

Les capacités techniques de production, utilisées à 79%, sont jugées appropriées par neuf entreprises sur dix, et le niveau d'emploi par huit sur dix, indiquent les auteurs du rapport.

Crédits: Keystone

L'industrie manufacturière tessinoise est restée confrontée à une situation délicate au 2e trimestre 2016. Les entreprises orientées vers le marché domestique ont été les plus touchées, alors que les perspectives de celles plus actives sur les marchés extérieurs étaient légèrement moins sombres, révèle lundi le bureau tessinois de la statistique dans son pointage périodique.

Selon les données récoltées, l'érosion de la demande est décrite par près d'un sondé sur deux comme un des principaux obstacles à la production. Les capacités techniques de production, utilisées à 79%, sont jugées appropriées par neuf entreprises sur dix, et le niveau d'emploi par huit sur dix, indiquent les auteurs du rapport.

Dans l'ensemble, les prix de vente dans le secteur industriel ont diminué, même si sur le plan des recettes près de trois quart des entreprises estiment la situation "inchangée" et la marche des affaires "ni bonne ni mauvaise". Au niveau des perspectives, l'industrie axée sur l'exportation table à trois mois sur une légère hausse des commandes et à une embellie des affaires d'ici la fin de l'année.

Les entreprises actives surtout sur le marché intérieur en revanche ne sortent pas de la spirale négative à laquelle elles sont confrontées depuis début 2015. Elles anticipent dans les trois prochains mois une nouvelle baisse des commandes et des prix de vente, avec à la clé de possibles corrections au niveau des effectifs. Pour la fin de l'année, la marche des affaires devrait rester inchangée.

"Rien de nouveau sous le soleil", estime Stefano Modenini, directeur de l'Association des industries tessinoises (AITI), cité dans le rapport. Face au pessimisme affiché par le secteur, la relative stabilité des prix à l'achat ne représente selon lui qu'un maigre "lot de consolation".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."