Bilan

L'indice PMI recule en juin à 51,6 points

L'indice suisse des directeurs d'achats (PMI) de juin s'est établi à 51,6 points, au-dessus du seuil de croissance de 50 points pour le septième mois consécutif, selon Credit Suisse.

À moyen terme, un éventuel ralentissement économique en Europe ou un affermissement sensible du franc pourraient en revanche se répercuter sur la Suisse.

Crédits: Keystone

L'indice suisse des directeurs d'achats (PMI) a reculé de 4,3 points d'indice en juin, après avoir progressé de 1,1 point en mai. Par rapport à juin 2015, le PMI a gagné 1,4 point d'indice. Il s'est établi à 51,6 points, au-dessus du seuil de croissance de 50 points pour le septième mois consécutif, écrivent vendredi procure.ch et Credit Suisse dans un communiqué.

L'indice PMI est plus faible qu'attendu par les analystes interrogés par AWP. Ceux-ci attendaient un indice compris entre 54,4 et 55,3 points.

Plus de deux tiers des réponses ont été reçues le 23 juin, donc avant le résultat du référendum britannique, mais aucune différence systématique entre les réponses parvenues avant l'annonce de la décision de quitter l'Union européenne et celles arrivées après n'a été constatée, précise le communiqué.

Cependant, les exportations suisses destinées au Royaume-Uni ne représentent que 6% du total des exportations et se composent pour moitié de produits pharmaceutiques, peu sensibles à l'évolution de la conjoncture et des taux de change. À moyen terme, un éventuel ralentissement économique en Europe ou un affermissement sensible du franc pourraient en revanche se répercuter sur la Suisse.

Le niveau atteint en juin par le PMI doit être interprété comme une correction de la valeur très élevée de mai, indique le communiqué. La nouvelle progression du sous-indice "emploi" et son retour en zone de croissance pour la première fois depuis un an et demi sont réjouissants.

Sur le front des carnets de commandes, la dynamique de mai a ralenti et le sous-indice a marqué un recul de 9 points à 51,1 points d'indice, à la limite du territoire expansionniste.

Les achats des entreprises ont progressé à un rythme sensiblement réduit. Le sous-indice "quantités d'achats" a cédé 6,1 points pour s'inscrire à 51,7 points. Le niveau exceptionnel de mai n'a pu se maintenir. Le sous-indice "stocks de matières premières" est passé lui en terrain négatif à 47,4 points (-7 points d'indice), en dessous du seuil de croissance.

Les stocks de produits finis ont encore diminué en juin. Le sous-indice correspondant a certes gagné 4,8 points, mais a de nouveau clôturé sous le seuil de croissance à 48,2 points. Il n'est plus repassé en terrain positif depuis septembre 2014.

Enfin, une nouvelle embellie a été enregistrée sur le marché du travail en juin: les effectifs ont augmenté pour la première fois depuis novembre 2014. Le sous-indice "emploi" a clôturé 1,8 point au-dessus du seuil de croissance de 50 points.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."