Bilan

L'indicateur ZEW chute en juillet, dans la foulée du Brexit

Le plongeon de l'indicateur ZEW indique que les analystes ne tablent plus sur un rétablissement rapide de la conjoncture helvétique. Cet accès de pessimisme est notamment du au Brexit.

L'indicateur ZEW compilé par Credit Suisse et le Centre européen de recherche économique a chuté de 13,5 points en juillet, à 5,4 points.

Crédits: Keystone

L'indicateur ZEW compilé par Credit Suisse et le Centre européen de recherche économique a chuté de 13,5 points en juillet, à 5,4 points, rapporte mercredi la publication mensuelle de la banque aux deux voiles. Le plongeon indique que les analystes consultés ne tablent plus sur un rétablissement rapide de la conjoncture helvétique.

Les auteurs de l'étude attribuent cet accès de pessimisme notamment à la décision des électeurs britanniques de tourner le dos à l'Union européenne. Le ZEW pour la zone euro a pour sa part dévissé de 32,4 points pour s'établir à -22,0 points. Pour les Etats-Unis, le baromètre est resté stable à 25,0 points.

Si 80% des observateurs consultés maintiennent que les taux d'intérêts demeureront inchangés en Suisse dans l'immédiat, la part de ceux qui perçoivent un potentiel abaissement est passée sur un mois de 0 à 20%. Les analystes tendent en outre à prévoir un affaiblissement du franc face à l'euro et surtout au dollar. L'inflation, actuellement négative de 0,4%, doit reprendre des couleurs.

Au niveau des entreprises cotées, le ZEW traduit une confiance à peine écornée dans les places zurichoise et européennes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."