Bilan

L'indicateur UBS de la consommation reste quasiment inchangé

L'indicateur UBS de la consommation est resté quasiment inchangé en septembre, progressant de 0,01 à 1,65 point.

Les affaires sont difficiles dans le commerce de détail suisse, car une large part des coûts associés sont supportés en Suisse.

Crédits: Keystone

L'indicateur UBS de la consommation est resté quasiment inchangé en septembre, progressant de 0,01 à 1,65 point. Malgré une légère dégradation du moral dans le commerce de détail, la petite hausse des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers augure une croissance solide de la consommation, a indiqué mardi la banque dans un communiqué.

Le nombre de nouvelles immatriculations de véhicules particuliers a connu une légère hausse saisonnière en septembre. Sur l'ensemble des trois premiers trimestres 2015, on observe une augmentation de 9% par rapport à 2014. Cette augmentation a été soutenue par les prix plus faibles (mesurés en francs) des biens de consommation fabriqués à l'étranger, tels que les automobiles.

L'indice calculé par l'Office fédéral de la statistique (OFS) montre que les prix des importations ont baissé de près d'un dixième entre le début de l'année et septembre 2015.

Parallèlement, l'environnement actuel de taux d'intérêt bas encourage les acquisitions importantes de biens de consommation durables.

En revanche, les affaires sont difficiles dans le commerce de détail suisse, car une large part des coûts associés sont supportés en Suisse. Les prix n'ont donc pas été en mesure de baisser dans les mêmes proportions et la consommation s'est révélée plutôt faible, en particulier du fait du tourisme d'achat. L'indice publié en septembre par le Centre de recherches conjoncturelles de l'EPF de Zurich (KOF) sur le moral des achats s'est détérioré par rapport au mois dernier et reflète ainsi la dégradation des prévisions dans le commerce de détail, poursuit UBS.

L'indicateur UBS indique, avec une avance d'un à trois mois par rapport aux chiffres officiels, l'évolution de la consommation des ménages en Suisse. Le baromètre est calculé à partir de six éléments relatifs à la consommation: l'immatriculation de véhicules neufs, l'évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses en Suisse, l'indice du climat de consommation, l'évolution de l'emploi ainsi que le chiffre d'affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d'UBS.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."