Bilan

L'indicateur de l'emploi KOF reste négatif en octobre

Pour la troisième fois consécutive, les entreprises suisses prévoient davantage une réduction qu'une augmentation des emplois.

La situation de l'emploi reste tendue principalement dans les secteurs qui pâtissent particulièrement du faible développement des exportations tels que l'industrie de la transformation et l'hôtellerie.

Crédits: Keystone

Pour la troisième fois consécutive, les entreprises suisses prévoient davantage une réduction qu'une augmentation des emplois. C'est ce que révèle jeudi l'indicateur de l'emploi publié mensuellement par le centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Les perspectives sont particulièrement défavorables dans les secteurs de l'exportation, affectés par "le choc du franc, qui n'a pas encore été digéré", relève le KOF lundi dans un communiqué.

L'indicateur est resté négatif en octobre, à -6,4 points, après -6,3 points (révisé de -6,1) au 3e trimestre et -6,9 au 2e trimestre.

Selon les résultats de l'enquête, la situation de l'emploi reste tendue principalement dans les secteurs qui pâtissent particulièrement du faible développement des exportations tels que l'industrie de la transformation et l'hôtellerie. La situation est aussi difficile dans les banques, et fait plus nouveau, également dans les assurances.

Les indicateurs du commerce de gros et de détail se sont en revanche stabilisés, même si les perspectives restent sombres. Ce sont les secteurs de prestations de services qui devraient continuer à soutenir l'emploi, soit l'information et la communication, l'immobilier, la santé et le social notamment.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."