Bilan

L'immobilier résidentiel reste stable en février, malgré le franc fort

Les prix de l'immobilier résidentiel sont restés quasiment constants le mois dernier, selon l'indice immobilier CIFI ImmoScout24. C'est le troisième mois de stagnation d'affilée.

Les auteurs de l'étude relèvent que la situation a de quoi surprendre, dans la mesure où es experts s'attendaient à ce que la décision de la BNS ait un impact sur l'évolution des prix.

Crédits: Keystone

Les prix de l'immobilier résidentiel n'ont pas connu de changement significatif en février, en dépit de la levée du taux plancher face à l'euro décidée par la Banque nationale suisse (BNS) en janvier. C'est ce qu'indique l'indice immobilier CIFI ImmoScout24 publié mardi.

Le prix des appartements en copropriété proposés sur internet est en léger recul (-0,3%) en février, alors que celui des maisons individuelles enregistre une timide augmentation (+0,2%). Les prix de l'immobilier résidentiel restent ainsi pratiquement inchangés pour le troisième mois d'affilée.

Les auteurs de l'étude relèvent que la situation a de quoi surprendre, dans la mesure où es experts s'attendaient à ce que la décision de la BNS ait un impact sur l'évolution des prix. "Il s'agit maintenant d'attendre afin de voir si des effets seront perçus avec un certain retard ou si d'autres facteurs politiques et économiques affecteront les prix des offres immobilières résidentielles".

Sur l'ensemble de l'année, l'indice affiche une hausse de 1,1% pour les maisons individuelles, alors que les prix des offres des appartements en copropriété ont augmenté de 1,6% durant la même période.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."