Bilan

L'immigration diminue et l'émigration augmente en Suisse

Le solde migratoire après les trois premiers mois de l'année était de 15'027 personnes, ce qui correspond à une baisse de 34,5%.

Le nombre d'étrangers venus d'un Etat membre de l'UE ou de l'Aele pour travailler en Suisse est de 32'667.

Crédits: Keystone

L'immigration nette d'étrangers a diminué au premier trimestre 2016, selon les derniers chiffres du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). L'immigration a baissé de 9,7%, tandis que l'émigration a augmenté de 11,5% par rapport à la même période de l'année dernière.

Le solde migratoire après les trois premiers mois de l'année était de 15'027 personnes, ce qui correspond à une baisse de 34,5%. Cette diminution concerne aussi bien les ressortissants d'Etats membres de l'UE-28 ou de l'Aele (-38,4%) que ceux d'Etat tiers (-25,4%).

Le nombre d'étrangers venus d'un Etat membre de l'UE ou de l'Aele pour travailler en Suisse est de 32'667, soit une diminution de 14,7% par rapport au premier trimestre de 2015.

Sur la même période, 10'880 personnes sont entrées en Suisse dans le cadre d'un regroupement familial (-8%). Un cinquième d'entre eux sont des membres de la famille d'un Suisse ou d'une Suissesse, selon un communiqué du SEM publié mardi.

Fin mars, 2'004'263 étrangers vivaient en Suisse, dont 1'371'572 étaient ressortissants d'un Etat membre de l'UE ou de l'Aele et 632'691 d'un Etat tiers.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."