Bilan

L'hôtellerie suisse a enregistré une belle croissance en 2017

Les nuitées enregistrées dans les hôtels en Suisse ont progressé de 5,2% en rythme annuel pour atteindre 37,4 millions.

Les nuitées des hôtes étrangers ont progressé de 6,1% à 20,5 millions tandis que les Suisses ont pesé pour 16,9 millions de nuitées.

Crédits: keystone

L'hôtellerie suisse a enregistré une belle croissance en 2017, portée par la demande soutenue des hôtes suisses et étrangers. Les nuitées enregistrées dans les hôtels en Suisse ont progressé de 5,2% en rythme annuel pour atteindre 37,4 mio, a annoncé jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

A l'exception du mois de février 2017, au cours duquel les nuitées s'étaient inscrites en repli, la croissance a été ininterrompue tout au long de l'année. Les mois de juin (+9,8%), de juillet (+5,4%) et la période pascale (+4,9%) ont enregistré des hausses particulièrement solides.

Les nuitées des hôtes étrangers ont progressé de 6,1% à 20,5 mio tandis que les Suisses ont pesé pour 16,9 mio de nuitées, un niveau sans précédent et en hausse de 4,2% sur un an.

Après une année 2016 en baisse, la demande des visiteurs du continent asiatique a renoué avec la croissance et enregistré une hausse de 12,8% des nuitées. La Chine (+13,1%), l'Inde (+23,4%), la Corée du Sud (+34,7%) et le Japon (+13,1%) ont contribué à la solide progression. A l'inverse, les visiteurs des Pays du Golfe ont passé moins de nuits dans les hôtels helvétiques (-4,1%) qu'un an auparavant.

Le continent américain a enregistré une hausse de 12,3% des nuitées, notamment grâce aux Etats-Unis, le nombre de visiteurs en provenance de ce pays atteignant le niveau le plus élevé depuis 2000.

La demande européenne s'est affermie de son côté, avec des nuitées en hausse de 2,2%. Le nombre de visiteurs en provenance de Belgique (+9,1%), d'Espagne (+8,7%) et de Russie (+8,8%) a particulièrement crû tandis que la France et l'Italie ont connu une évolution faible, voire stable.

Croissance bien répartie entre les régions

Toutes les régions ont profité de la solide dynamique, Berne enregistrant la plus forte croissance des nuitées (+8,2%), suivi par le Valais (+6,9%) et Zurich (+6,0%).

La durée moyenne de séjour s'est établie à 2,0 nuits comme l'année précédente. Le taux d'occupation des chambres s'est quant à lui fixé à 52,9%, contre 51,3% en 2016. Parmi les régions touristiques, Genève affiche le taux le plus élevé avec 66,3%. Le taux le plus bas a été enregistré en Suisse orientale avec 39,7%.

Sur le seul mois de décembre, les nuitées hôtelières se sont inscrites en hausse de 7,4% à 2,63 mio.

Les bons résultats doivent tout de même être relativisés, dans la mesure où les statistiques 2017 incluent pour la première fois les nuitées de quatorze auberges de jeunesse. Si l'on ajuste les résultats pour tenir compte de ce changement, la progression est de 3,9% entre 2016 et 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."