Bilan

L'euro poursuit sa progression face au dollar

L'euro progressait mercredi face au dollar. La devise suisse reculait à 1,0834 franc pour un euro, mais restait relativement stable stabilisait face au billet vert.

Vers 07H00 GMT (08H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,0923 dollar contre 1,0892 dollar mardi soir.

Crédits: AFP

L'euro progressait mercredi face au dollar, la monnaie unique faisant figure avec le yen de valeur refuge face à la chute des prix du pétrole et aux craintes sur l'économie mondiale.

Vers 07H00 GMT (08H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,0923 dollar contre 1,0892 dollar mardi soir.

L'euro grimpait face à la monnaie nipponne, à 134,04 yens contre 133,94 yens la veille.

Le dollar reculait face à la devise japonaise, à 122,71 yens contre 122,97 yens mardi.

L'euro profitait mercredi de la chute des cours du pétrole et des chiffres décevants sur le commerce en Chine, émoussant la demande des investisseurs pour des devises liées aux matières premières et à hauts rendements mais plus risquées.

"Même si l'euro n'est traditionnellement pas une valeur refuge, ses rendements sont si bas que les investisseurs se retournent vers lui quand ils se défont d'actifs à risque", a estimé Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange, rappelant qu'il s'agissait d'une tendance observée depuis quelques mois.

Les cours du pétrole avoisinaient toujours des plus bas de près de sept ans mercredi à Singapour, dans un marché plombé par une offre excessive, après la décision de l'Opep la semaine dernière de ne pas réduire sa production.

La Chine a vu ses exportations reculer pour le cinquième mois consécutif en novembre, tandis que ses importations enregistraient leur 13e recul mensuel d'affilée, témoignant d'une demande toujours terne et de l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.

Par ailleurs, la monnaie unique poursuivait son rebond observé la semaine dernière après l'annonce par la banque centrale européenne (BCE) d'étendre son programme de rachats d'actifs dans la durée, sans en augmenter son montant mensuel.

Il n'y a aucune raison pour vendre de l'euro après la décision de la BCE", a expliqué Kenji Yoshii, stratégiste chez Mizuho Securities, interrogé par Bloomberg News.

La monnaie unique "pourrait progressait, si le prix des matières premières reculait davantage", ce qui stimulerait l'aversion au risque (...), a-t-il ajouté.

De son côté, le yen profitait de la publication mardi des chiffres du produit intérieur brut du Japon qui a augmenté de 0,3% au troisième trimestre par rapport au précédent. L'économie nippone échappe ainsi à un nouvel épisode de récession que dessinaient pourtant les chiffres préliminaires annoncés mi-novembre (-0,2%).

Vers 07H00 GMT, la livre britannique reculait face à l'euro à 72,63 pence pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,5038 dollar pour une livre.

La devise suisse reculait un peu face à l'euro, à 1,0834 franc pour un euro, mais restait relativement stable stabilisait face au billet vert, à 0,9918 franc pour un dollar.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."