Bilan

L'économie suisse devrait connaître un net rebond en 2018

Le PIB suisse devrait croître de 2,4% en 2018, 2,2% en 2019 et 2,1% en 2020, selon le Crea.

En Suisse, l'indice du climat de consommation reste nettement supérieur à la moyenne observée au cours des onze dernières années.

Crédits: keystone

L'économie suisse devrait connaître un rebond en 2018, selon l'Institut d'économie appliquée (Crea) de l'Université de Lausanne. L'établissement a relevé ses prévisions de croissance pour l'année en cours et les suivantes, a-t-il souligné jeudi dans un communiqué.

Le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 2,4% en 2018, 2,2% en 2019 et 2,1% en 2020. Cette évolution s'inscrit dans la tendance de l'économie mondiale, qui devrait rebondir en 2018 puis se replier légèrement par la suite. En effet, l'OMC s'attend à un fléchissement lié à diverses incertitudes en matière de politique commerciale, à des politiques monétaires plus restrictives et à une poursuite des tensions géopolitiques. Cela aura un impact pour la Suisse au niveau de ses exportations "probablement à partir de 2019", précise le Crea.

En Suisse, l'indice du climat de consommation reste nettement supérieur à la moyenne observée au cours des onze dernières années, mais il s'est quand même légèrement replié. Les ménages conservent une bonne appréciation du marché du travail, toutefois, la prudence est de mise quant aux achats de biens durables et ils semblent vouloir épargner un peu plus. La consommation réelle des ménages est ainsi attendue en hausse de 1,1% en 2018, 1,3% en 2019 et 1,4% en 2020.

Les économistes tablent sur un indice des prix à la consommation en hausse de 0,9% en 2018, 1,1% en 2019 et 1,0% en 2020, ce qui freinera la hausse des salaires réels moyens, qui devraient progresser de 0,1%, 0,6% et 0,8% sur la même période.

Les attentes des entreprises sont au beau fixe pour les mois à venir, tel qu'en témoigne l'indice PMI qui dépasse largement le seuil de croissance. Il s'ensuit que les investissements en biens d'équipements devraient poursuivre voire renforcer leur croissance de respectivement 4,8%, 5,5% et 4,2% pour les années 2018-2020. La bonne marche des affaires devraient conduire à des embauches et à une hausse de la population active occupée de plus de 1% annuellement de 2018 à 2020 et à un léger repli du chômage de 3,2%, 3,1 et 3,0% sur la même période.

Par contre, les signaux négatifs se sont multipliés dans la construction l'année dernière. Les économistes du Crea tablent sur une stagnation des investissements en 2019-2020.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."