Bilan

L'économie suisse devrait connaître un coup de frein, selon le KOF

Le baromètre du KOF a subi un repli de 1,4 point en août au regard du mois précédent à 100,3 points.

La consommation intérieure a en revanche délivré des signaux positifs. 

Crédits: keystone

L'économie suisse devrait connaître un coup de frein ces prochains mois, avec une croissance se situant dans la moyenne observée ces dix dernières années, estime le KOF. Son baromètre a subi un repli de 1,4 point en août au regard du mois précédent à 100,3 points.

L'indicateur pour le mois de juillet a pour sa part été révisé en hausse de 0,6 point à 101,7, a précisé jeudi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le baromètre compilé par les chercheurs zurichois s'est inscrit dans le cadre des prévisions, les économistes interrogés par AWP ayant anticipé une fourchette de 100 à 104 points pour le mois sous revue.

Analysant la chute, les prévisionnistes zurichois notent que l'économie helvétique devrait afficher pour l'avenir proche des taux de croissance grosso modo dans la moyenne des dix dernières années. Le repli du baromètre à un niveau tout juste supérieur à la valeur moyenne à long terme reflète pour l'essentiel les évolutions négatives affichées dans l'industrie ainsi qu'en matière d'exportations.

La consommation intérieure a en revanche délivré des signaux positifs. Ceux provenant des secteurs financier et de la construction sont demeurés inchangés au regard du mois précédent.

Le baromètre du KOF, qui anticipe l'évolution économique des prochains mois, se situe toujours au dessus de la moyenne à long terme fixée à 100 points. L'indice est cependant redescendu de ses niveaux élevés de fin 2017, où il avait dépassé les 111 points.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."