Bilan

L'économie mondiale risque encore de s'essouffler, avertit la BNS

La conjecture industrielle mondiale et le commerce mondial sont restés atones, alors que la baisse des prix de l'énergie n'a stimulé la consommation que de façon marginale, relève la BNS.

La BNS anticipe une poursuite de la reprise "à un rythme modéré" dans les pays industrialisés, alors que la croissance en Chine devrait continuer de faiblir.

Crédits: AFP

L'économie mondiale devrait encore être freinée ces prochains mois par un ensemble de facteurs, estime la Banque nationale suisse (BNS). La conjecture industrielle mondiale et le commerce mondial sont restés atones, alors que la baisse des prix de l'énergie n'a stimulé la consommation des ménages que de façon marginale jusqu'ici, relève l'institut d'émission jeudi dans son évaluation conjoncturelle périodique.

La BNS anticipe une poursuite de la reprise "à un rythme modéré" dans les pays industrialisés, alors que la croissance en Chine devrait continuer de faiblir. Selon l'institut d'émission, les risques restent importants, en raison notamment de l'impact sur la demande mondiale des mutations structurelles de l'Empire du Milieu.

En Europe, les faiblesses structurelles et les incertitudes politiques pourraient ralentir l'évolution conjoncturelle, avertit la BNS. En outre, les marchés financiers mondiaux risquent de connaître de nouvelles turbulences susceptibles d'entraîner une détérioration des conditions de financement pour les ménages et les entreprises.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."