Bilan

L'économie genevoise devrait retrouver des couleurs l'an prochain

L'économie genevoise devrait croître plus rapidement que celle de l'ensemble du pays l'an prochain et devrait s'avérer trois fois plus dynamique qu'en 2015, selon la BCGE.

En termes d'atouts, le canton de Genève jouit d'un repli modéré des prix de l'immobilier, de conditions de financement attractives, d'une monnaie stable, de prix de l'énergie bas et d'un dollar fort, énumère la BCGE.

Crédits: Keystone

L'économie genevoise devrait croître plus rapidement que celle de l'ensemble du pays l'an prochain. Elle va surtout s'avérer trois fois plus dynamique qu'elle ne l'a été en 2015, pour afficher une croissance de 1,5%, anticipe mardi la Banque cantonale de Genève (BCGE) dans ses prévisions conjoncturelles 2016. L'avantage pour le canton du bout du lac est à chercher dans l'appréciation du billet vert face au franc et la part plus importante des exportations libellées en dollars US que dans le reste du pays.

A l'inverse, l'impact défavorable des taux négatifs limite le potentiel de contribution du secteur financier à une reprise plus marquée.

Le front de l'emploi risque de se péjorer encore, l'adaptation des effectifs constituant l'une des variables d'ajustement dont disposent les entreprises pour contrer les effets de l'appréciation du franc face à l'euro. L'établissement cantonal anticipe une progression du taux de chômage de 0,3 point de pourcentage (pp) à 5,9% ,soit toujours plus de 2 pp au dessus du niveau national.

L'inflation devrait graduellement se rapprocher de 0, contre un recul de 1% des prix à la consommation en 2015, pour atteindre une moyenne de -0,3% sur l'ensemble de 2016.

Atouts et risques genevois

En termes d'atouts, le canton de Genève jouit d'un repli modéré des prix de l'immobilier, de conditions de financement attractives, d'une monnaie stable, de prix de l'énergie bas et d'un dollar fort, énumère la BCGE.

Les risques sont à chercher du côté du climat des affaires fragile, la dégradation attendue du marché du travail et son impact sur la consommation, ainsi que les incertitudes sur les conditions-cadres, dont la fiscalité. Les dépôts importants souffrent par ailleurs des taux négatifs.

Pour les entreprises, la banque recommande de miser sur l'innovation, d'explorer les opportunités de croissance, notamment à l'exportation, et si possible en dollar US, de revoir son portefeuille de dettes et de se refinancer sur le long terme. Il conviendra également d'adopter des couverture adéquates sur le risque de change et de réévaluer périodiquement sa situation financière en compagnie de son banquier.

Les particuliers sont enjoints à évaluer attentivement les prix en cas d'achat immobilier, et à profiter des taux bas pour rénover ou améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. En termes d'investissement, les fonds spéculatifs, les matières premières et les métaux précieux sont à éviter.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."