Bilan

L’attirance des Kazakhs pour les passeports diplomatiques centrafricains

Le promoteur immobilier genevois Iliyas Khrapunov a été conseiller auprès de la Mission permanente de la République centrafricaine auprès de l’ONU à Genève. Son épouse, Madina, est également très liée à ce pays africain.
  • Dans les coulisses des représentations diplomatiques de la Genève internationale, des arrangements semblent avoir lieu entre politique, affaires et relations internationales au bénéfice de certaines personnalités.

    Crédits: Image: AFP
  • Plusieurs personnalités kazakhs auraient bénéficié de l'octroi de documents diplomatiques centrafricains.

    Crédits: Image: AFP
  • La représentation diplomatique de la République centrafricaine auprès de l'ONU à Genève aurait attribué ces documents alors même que le Conseil fédéral a pris des mesures face à la situation politique interne dans le pays africain.

    Crédits: Image: AFP

Pour ses partisans, Moukhtar Abliazov, ancien ministre de l’Energie du Kazakhstan, est victime de son courageux combat contre l’omnipotent président Noursoultan Nazarbayev. Pour ses adversaires, en revanche, ce ne serait qu’un vulgaire escroc, coupable d’avoir détourné près de six milliards de dollars lorsqu’il présidait le conseil d’administration de la banque BTA, entre 2005 et 2009. Toujours est-il que Moukhtar Abliazov, emprisonné en France depuis le 1er août 2013, risque d’être très prochainement extradé. Lors de son arrestation, l’ancien banquier possédait un passeport diplomatique centrafricain. Si le nom était faux, en revanche, le passeport, lui était vrai. Son épouse également affectionne les documents officiels de ce pays africain ravagé par la guerre civile.    

Leur fille Madina, mariée à Iliyas Khrapunov, promoteur immobilier genevois, apparaissait encore récemment, ainsi que son époux, parmi le personnel de la Mission permanente de la République centrafricaine auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève. Toutefois, leurs noms n’y figurent plus. En revanche, un document en notre possession, atteste que Iliyas et Madina entretiennent des relations suivies avec Laurent Foucher, l’actuel ambassadeur de la République centrafricaine à Genève. Ils ont pris ensemble un vol long courrier de la British Airways.          

Un ambassadeur proche de Claude Guéant  

Laurent Foucher, de nationalité française, est très proche de l’actuelle présidente de Centrafrique, Catherine Samba-Panza. Celle-ci l’a également nommé conseiller économique de la présidence de la République. Homme d’affaires, actif dans les secteurs des mines, du pétrole et des télécoms en Afrique, Laurent Foucher a été autrefois un ami de Jean-Christophe Mitterrand, le fils de François Mitterrand, avant de se rapprocher de Claude Guéant, l’ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy. Mettant son jet privé à sa disposition, Laurent Foucher l’a accompagné à Bangui en juin 2013, comme le révélait le site Mediapart dans un article intitulé « Bal des prédateurs à Bangui ». Par ailleurs, l’ambassadeur de Centrafrique à Genève est à la tête d’une multitude de sociétés, notamment Niel Finances et Services, Niel Petroleum, Niel Telecom, et notamment Niel Consulting, domiciliée rue du Mont-Blanc.     

Tous nos appels téléphoniques à la Mission permanente de la République centrafricaine, installée chemin de Taverney au Grand-Saconnex, sont restés sans réponse. De son côté, Viktor Khrapounov, le père d’Iliyas, et opposant politique au régime kazakh, nous a fait savoir qu’il « ne connaissait pas Laurent Foucher et qu’il ne l’avait jamais rencontré », ajoutant qu’il « n’était pas un homme d’affaires et qu’il ne faisait pas d’affaires ». Une autre source, que nous n’avons pu vérifier, évoquait, en revanche, les excellentes relations qu’entretiendrait Laurent Foucher avec les maîtres Astana.

Pour le moins curieuse, cette distribution de passeports diplomatiques n’en est pas pour autant délictueuse. Rappelons toutefois que le Conseil fédéral a pris le 14 mars 2014 des mesures coercitives à l’encontre de la République centrafricaine, un Etat en pleine déliquescence. Avec notamment une interdiction de livrer des biens d’équipement militaires et le gel des avoirs et des ressources économiques appartenant à certaines personnes physiques, entreprises et entités.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."