Bilan

L'Allemagne affiche un excédent budgétaire record en 2016

L'Allemagne a enregistré un excédent budgétaire de près de 24 milliards d'euros, le plus important surplus enregistré par le pays depuis 1990.

C'est la troisième année consécutive que les comptes publics de l'Allemagne, bonne élève de la zone euro, enregistrent un excédent.

Crédits: AFP

L'Allemagne a enregistré en 2016 un excédent budgétaire record de près de 24 milliards d'euros, selon des chiffres annoncés jeudi, à un moment où la première économie européenne est pressée de toute part d'investir davantage.

"En termes absolus, il s'agit du plus important surplus enregistré par l'Etat depuis la réunification" du pays survenue en 1990, a annoncé l'Office de statistiques, Destatis.

Selon des chiffres actualisés, l'excédent des comptes publics du pays, qui englobent ceux de l'Etat fédéral, des Etats régionaux, des communes et des administrations de Sécurité sociale, est ressorti l'an passé à 23,7 milliards d'euros, a détaillé l'Office.

Cela correspond à un excédent budgétaire de 0,8% du PIB (Produit intérieur brut).

Ces chiffres sont rendus publics au lendemain de la publication d'un rapport de la Commission européenne, qui a une nouvelle fois appelé Berlin a en faire plus pour relancer ses investissements publics et sa consommation, afin par ricochet de stimuler l'ensemble de la croissance européenne.

"Nous voulons globalement améliorer la sécurité, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, cela signifie aussi la Sécurité sociale des gens, cela signifie aussi les investissements dans l'avenir et parallèlement (nous ne voulons) pas de nouvelles dettes", a expliqué Angela Merkel, interrogée à ce sujet lors d'un point presse avec son homologue lituanien Saulius Skvernelis à Berlin.

"C'est pourquoi les marges ne manoeuvre que nous avons sont limitées", a estimé la chancelière allemande.

Le seul Etat fédéral seul a dégagé un excédent budgétaire de 7,7 milliards d'euros, soit moins que les 10 milliards d'euros dégagés en 2015, sur fond de hausse des dépenses pour financer l'accueil et l'intégration des réfugiés, selon Destatis.

L'Allemagne est régulièrement pointée du doigt pour ses excédents commerciaux très importants, facteurs de déséquilibres en Europe, et ses partenaires ou encore le Fonds monétaire international (FMI) l'appellent régulièrement à dépenser plus pour rétablir la balance.

"Le seul vrai moyen pour l'Allemagne de s'occuper (du problème) serait de lancer des actions pour doper les dépenses intérieures", estime Jennifer McKeown de Capital Economics.

"Mais ces excédents budgétaires impliquent que ce n'est pas ce qui se passe", indique l'économiste à l'AFP.

Tout récemment, le pays s'est attiré les foudres de la nouvelle administration américaine, qui a accusé Berlin "d'exploiter" d'autres pays de l'Union européenne et les Etats-Unis avec un euro "grossièrement sous-évalué" rendant ses produits artificiellement plus compétitifs. Des critiques qu'a vigoureusement rejetées le gouvernement allemand.

Dans le détail, l'excédent des administrations de Sécurité sociale a bondi à 8,2 milliards d'euros, tandis que ceux des Etats régionaux et des communes se sont élevés respectivement à 4,7 et 3,1 milliards d'euros, a également indiqué Destatis.

C'est la troisième année consécutive que les comptes publics de l'Allemagne, bonne élève de la zone euro, enregistrent un excédent.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."