Bilan

L'afflux de migrants pèse sur la confiance des consommateurs allemands

La confiance des consommateurs allemands s'est repliée en octobre et devrait continuer à se dégrader en novembre, sur fond d'inquiétudes concernant l'afflux de migrants.

Plus particulièrement, "la dégradation continue des attentes concernant la conjoncture est liée à l'inquiétude présente chez beaucoup de citoyens que la situation du marché du travail va se dégrader ces prochains mois", détaille l'institut.

Crédits: AFP

La confiance des consommateurs allemands s'est repliée pour le troisième mois d'affilée en octobre et devrait continuer à se dégrader en novembre, sur fond d'inquiétudes concernant l'afflux de migrants en Allemagne, selon la dernière édition du baromètre GfK publiée mercredi.

"Parmi les consommateurs allemands, la bonne humeur des derniers mois s'effrite lentement", a commenté dans un communiqué l'institut GfK qui réalise tous les mois le baromètre du même nom à partir d'un sondage auprès de plus de 2.000 consommateurs.

Cet indicateur a reculé à 9,6 points en octobre, son plus bas niveau depuis février, après 9,9 points en septembre, selon un communiqué. L'institut pronostique en outre un nouveau repli pour novembre, à 9,4 points.

Les attentes des sondés concernant la conjoncture future, l'une des composantes de ce baromètre, "ont nettement reculé comme ce fut déjà le cas lors du mois précédent", commente l'institut. Cette composante est passée de 6,4 points en septembre à -2,9 points en octobre.

Comme lors du mois précédent, "cet indicateur est particulièrement touché par la poursuite de la crise des réfugiés", ajoute le GfK.

Plus particulièrement, "la dégradation continue des attentes concernant la conjoncture est liée à l'inquiétude présente chez beaucoup de citoyens que la situation du marché du travail va se dégrader ces prochains mois", détaille l'institut.

Première économie européenne, l'Allemagne fait face à un afflux record de demandeurs d'asile. Le pays pense accueillir jusqu'à un million de réfugiés cette année.

Le mouvement de recul est identique pour la composante mesurant la propension des ménages à consommer (45,9, après 50,4 en septembre), tandis que celle évaluant leurs perspectives de revenus est restée stable en octobre (47,7).

En dépit de ce repli, le niveau global du baromètre GfK "reste satisfaisant. La situation actuellement très favorable dans le secteur de la vente au détail est un pilier important pour le soutien au moral des consommateurs", assure l'institut.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."