Bilan

L'aéroport de Zurich génère trop de bruit

L'Office fédéral de l'aviation civile demande que l'exploitant de l'aéroport de Zurich propose des mesures pour améliorer les nuisances sonores qui ont dépassé les niveaux admissibles.

C'est surtout entre 23h00 et minuit que l'aéroport est jugé nettement trop bruyant.

Crédits: Keystone

Les nuisances sonores de l'aéroport de Zurich en 2015 ont parfois considérablement dépassé les niveaux admissibles, surtout entre 23h00 et minuit. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) demande que l'exploitant propose des mesures pour améliorer la situation.

Comme l'exige l'ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit, l'exploitant de l'aéroport de Zurich a fourni pour la première fois à l'OFAC un rapport sur la pollution sonore due au trafic aérien en 2015. Durant les heures diurnes, les niveaux de bruit admissibles ont été "dans l'ensemble" respectés, écrit jeudi l'OFAC.

Par contre, des dépassements "parfois très importants" ont été constatés durant les heures nocturnes, soit entre 22h00 et minuit. C'est surtout entre 23h00 et minuit que l'aéroport est jugé nettement trop bruyant.

Pour la tranche horaire entre 22h00 et 23h00, l'exploitant explique les dépassements par un nombre d'atterrissages plus élevé que prévu. Entre 23h00 et minuit, ce sont surtout les décollages avec du retard de lourds avions long-courrier qui sont la cause des nuisances sonores trop élevées.

L'OFAC demande à l'exploitant de lui fournir dans son rapport 2016 plus de détails sur les causes des retards dans les décollages durant les heures nocturnes. L'exploitant, Swiss et Skyguide sont invités à proposer des mesures pour que les niveaux sonores admissibles soient respectés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."