Bilan

L'activité touristique a fléchi de nouveau au Tessin

Le secteur touristique tessinois a poursuivi son érosion au quatrième trimestre 2015. Les entreprises actives dans l'hôtellerie et la restauration au sud des Alpes ont vu leur chiffre d'affaires reculer.

Les acteurs de la branche s'attendent à une nouvelle détérioration de la marche des affaires pour les six prochains mois.

Crédits: Keystone

Le secteur touristique tessinois a poursuivi son érosion au quatrième trimestre 2015. Pendant la période sous revue, les entreprises actives dans l'hôtellerie et la restauration au sud des Alpes ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 8,5% sur un an, indique le bureau cantonal de la statistique lundi dans son enquête périodique.

Cette nouvelle baisse vient s'ajouter à celles, déjà considérables enregistrées au cours des trimestres précédents: respectivement -8,6%, -4,4% et -10,2%. Selon les auteurs de l'enquête, cette dynamique négative est caractérisée par le fléchissement de la demande: plus d'une entreprise sondée sur deux (56%) a signalé une diminution de leur volume d'activité.

Au niveau des perspectives, la morosité est au menu, les acteurs de la branche s'attendant à une nouvelle détérioration de la marche des affaires pour les six prochains mois, et envisagent une révision à la baisse de leurs effectifs.

Pour le directeur de Ticino Turismo, Elia Frapolli, la seule voie de salut est la diversification. Il rappelle que face à la contraction des marchés du Vieux Continent, certains marchés extra-européens connaissent une croissance réjouissante. Les touristes en provenance des Pays du Golfe ou de la Chine "ne sont pas touchés par l'affaiblissement de l'euro face au franc", fait-il valoir.

Le directeur de la faîtière tessinoise évoque aussi une diversification de l'offre touristique, susceptible d'attirer un nouveau type de clientèle, en lien avec les affaires ou la culture.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."