Bilan

L'abandon du taux plancher va laisser des traces dans l'économie suisse

L'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS), annoncé jeudi, va laisser des traces dans l'économie helvétique notamment au niveau des exportations, selon UBS.

Les entreprises ayant principalement des clients dans la zone euro vont particulièrement souffrir du raffermissement du franc.

Crédits: Keystone

L'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS), annoncé jeudi, va laisser des traces dans l'économie helvétique notamment au niveau des exportations, a estimé l'économiste en chef d'UBS pour la Suisse, Daniel Kalt. La Confédération ne devrait cependant pas tomber en récession après cette décision, a-t-il indiqué à des journalistes.

"Les exportateurs suisses ont démontré ces quatre dernières années, qu'ils ont pu s'adapter à un franc plus fort face à l'euro", a dit M. Kalt. Les entreprises ayant principalement des clients dans la zone euro vont particulièrement souffrir du raffermissement du franc.

De fait, la devise suisse se raffermissait nettement après l'annonce de la BNS, autant face à l'euro (1,16083 EUR/CHF) qu'au dollar (0,89 USD/CHF).

"La BNS estime vraisemblablement que l'économie suisse sera en mesure de faire face à ce choc et estime très limité le risque de récession à court terme", a souligné l'économiste.

Avec cette décision surprise, la BNS a devancé la prochaine annonce par la Banque centrale européenne (BCE) d'un programme de relâchement quantitatif par le biais de rachats massifs d'obligations. Une telle mesure aurait "renforcé la pression sur la BNS" qui aurait encore dû augmenter son bilan pour défendre le franc, selon M. Kalt.

Quatre ans après l'introduction d'un taux de change plancher à 1,20 EUR/CHF, "l'Europe n'a toujours pas fait ses devoirs et n'a pas réglé le problème de la dette", a-t-il dit.

M. Kalt s'attend à devoir corriger en baisse ses prévisions de croissance. "Il y aura vraisemblablement un ralentissement, principalement chez les exportateurs". UBS table jusqu'à présent sur une croissance de 1,6% en 2014 et de 1,4% en 2015.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."