Bilan

Klinsmann s'attend à de nouvelles révélations dans le scandale Fifa

L'actuel sélectionneur des Etats-Unis s'attend à ce que l'enquête de la justice américaine sur le scandale de corruption de la Fifa débouche sur davantage de révélations.

"S'il y a une chose dont je suis certain, c'est que quand les autorités américaines ont des preuves, ils vont jusqu'au bout et davantage de choses vont être révélées", a estimé Klinsmann.

Crédits: AFP

Jurgen Klinsmann, actuel sélectionneur des Etats-Unis, a déclaré mardi s'attendre à ce que l'enquête de la justice américaine sur le vaste scandale de corruption qui ébranle la Fifa débouche sur davantage de révélations.

"S'il y a une chose dont je suis certain, c'est que quand les autorités américaines ont des preuves, ils vont jusqu'au bout et davantage de choses vont être révélées", a estimé Klinsmann en conférence de presse mardi, à la veille d'un match amical face à l'Allemagne, à Cologne.

"Le monde entier souhaite que le ménage soit fait à la Fifa et que ceux qui sont d'accord avec cela fassent les choses différemment à l'avenir", a-t-il ajouté.

Fin mai, la justice américaine a inculpé 14 dirigeants et partenaires de la Fifa, dans une vaste affaire de corruption remontant jusqu'aux années 1990. Une tempête qui a poussé le président de l'instance mondiale du football, Joseph Blatter, à démissionner il y a une semaine.

Sept d'entre eux ont été arrêtés en Suisse le 27 mai, dont le président de la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, centrale et des Caraïbes) Jeffrey Webb et un membre de son comité exécutif, Eduardo Li, démis depuis de leurs fonctions.

"Nous n'avons absolument aucune information sur ce qui s'est passé à la Concacaf. Nous avons été presque aussi choqués que le reste du monde", a encore déclaré Klinsmann, alors que les Etats-Unis vont accueillir en juillet la Gold Cup, placée sous l'égide de la Concacaf.

"Le mois prochain, la Gold Cup commence et la question du leadership a été quasiment complètement résolue (le Hondurien Alfredo Hawit a été nommé au poste de président de la Concacaf, ndlr). Imaginez un Championnat d'Europe qui se tiendrait le mois prochain sans (le président de l'UEFA) Michel Platini, et vous aurez une idée...", a-t-il conclu.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."