Bilan

Karin Keller-Sutter rejoint Economiesuisse

La conseillère aux Etats saint-galloise Karin Keller-Sutter devient une des femmes les plus influentes de Suisse en allant siéger à la présidence de l'association patronale Economiesuisse.
Economiesuisse recherche un nouveau souffle après son échec lors de l'initiative Minder et espère le voir arriver avec la conseillère aux Etats saint-galloise Karin Keller-Sutter qui rejoindra sa présidence, rapporte ce mercredi le Tages Anzeiger.

La populaire politicienne du Parti Libéral-Radical renforce un peu plus son réseau puisqu'elle siège déjà au conseil d'administration du groupe de presse NZZ, au conseil de surveillance de trois caisses de pension et à la présidence de l'Union Patronale Suisse.



Karin Keller-Sutter, qui s'était fait connaître en 2010 comme candidate au Conseil fédéral, ne devrait pas en rester là puisqu'elle sera proposée au conseil d'administration de l'assureur Bâloise lors de l'assemblée générale du groupe le 2 mai. En juin, elle deviendra en outre présidente de Swiss Retail Federation, le lobby du commerce de détail.



L'organisation, qui compte les principaux détaillants du pays à l'exception notable de Migros et Coop, représente un chiffre d'affaires annuel de 12 milliards de francs et emploie 40'000 personnes, ce qui lui assure également un siège à la présidence d'Economiesuisse.



Sur les traces de Vreni Spoerry

En cas de succès, Karin Keller-Sutter évoluera dans les mêmes sphères que son ex-collègue du parti, la zurichoise Vreni Spoerry, qui avait vu son influence remise en cause avec le grounding de Swissair. La politicienne saint-galloise entend toutefois bien affirmer son indépendance malgré son cumul de mandats. «Je resterai une politicienne indépendante. J'ai grandi dans un environnement industriel et je ne me renierai pas chez Economiesuisse.»



L'intégration au sein de l'association patronale ne devrait pas poser de problème à la politicienne saint-galloise qui suit déjà de près la ligne d'Economiesuisse. Après s'être opposée à l'initiative Minder, à la limitation de la libre circulation ou encore aux salaires minimaux, elle milite contre l'initiative «1:12».

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."