Bilan

Impossible de vivre sans accord avec l'UE pour Ignazio Cassis

Le ministre des affaires étrangères a rencontré jeudi le commissaire européen pour la Politique régionale et de l'intégration européenne Johannes Hahn.

Les relations se sont tendues avec la demande européenne de signer sans tarder le projet d'accord-cadre institutionnel.

Crédits: keystone

La Suisse ne peut pas vivre sans accord avec l'UE, a affirmé jeudi Ignazio Cassis. La Suisse a toujours eu des accords avec ses voisins, souligne le ministre des affaires étrangères dans un entretien accordé à la RTS à Davos, où il a rencontré jeudi le commissaire européen pour la Politique régionale et de l'intégration européenne Johannes Hahn. Mais, comme dans tous les couples, les relations entre la Suisse et l'Union européenne connaissent des hauts et des bas, a-t-il ajouté.


Les relations se sont encore tendues avec la demande européenne de signer sans tarder le projet d'accord-cadre institutionnel. Pour M. Cassis, cette fermeté peut être due à la "blessure" provoquée par le Brexit. "Les Britanniques ne savent pas ce qu'ils veulent, rester ou sortir, donc les Européens se sont dit que leur marché n'était si pas insignifiant. Et la deuxième chose: ils doivent montrer aux membres du club que le quitter n'est pas si facile", affirme-t-il.

Volonté d'accord avec les Etats-Unis

Le Tessinois annonce par ailleurs qu'il se rendra le 7 février aux Etats-Unis. Il rencontrera le secrétaire d'Etat Mike Pompeo et soulignera l'intérêt des deux Etats à avoir un accord de libre-échange. Pour la Suisse, il est en effet "impératif" d'avoir accès au marché américain, "le deuxième plus grand marché dont on a besoin". En renforçant les relations avec le reste de la planète, la Suisse réduira sa dépendance à l'UE.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."