Bilan

Immobilier : la demande d'appartements en PPE ne faiblit pas

La demande de logements reste très forte, surtout pour des appartements à prix abordables. Les différences régionales sont cependant marquées, selon les données compilées par Homegate.ch.

De nombreux appartements en PPE continueront d'être achetés à titre d'objets de placement à louer, car il n'existe actuellement aucune autre solution de placement attrayante.

Crédits: keystone

Bien que la construction de logements ne cesse de croître en Suisse, la demande reste très forte, surtout pour des appartements à prix abordables. Les différences régionales sont cependant très marquées entre les coûteuses villes de Genève ou Zurich et les logements les moins chers de Suisse à Saint-Gall et Berne. Quelque 70'000 appartements en propriété par étage (PPE) ont été mis en vente sur internet dans toute la Suisse entre juillet 2017 et juillet 2018, un chiffre en hausse de 3,5% comparé à la même période un an plus tôt. Parallèlement, la durée moyenne de parution a diminué de 32%, a indiqué mercredi Homegate.ch.

Bonne conjoncture

"La combinaison d'une offre plus importante et d'une réduction significative de la période moyenne de parution suggère une forte augmentation de la demande d'appartements en PPE en Suisse", a estimé le portail immobilier dans une étude réalisée avec l'Institut suisse de l'immobilier de l'Ecole supérieure d'économie de Zurich (HWZ). Selon Peter Ilg, directeur de l'institut, "la bonne conjoncture économique actuelle et la faiblesse persistante des taux d'intérêt hypothécaires stimulent l'achat de propriétés résidentielles". Les taux d'intérêt se trouvent en effet en territoire négatif depuis plusieurs années, permettant aux banques de proposer à leurs clients des prêts hypothécaires à de faibles taux.

"De nombreux appartements en PPE continueront d'être achetés à titre d'objets de placement à louer, car il n'existe actuellement aucune autre solution de placement attrayante. La hausse du prix des maisons individuelles signifie aussi que les personnes souhaitant acheter leur propre maison doivent de plus en plus se tourner vers les appartements en PPE", a ajouté M. Ilg. La demande pour des objets immobiliers dont le prix est inférieur à 1 million de francs et des appartements de trois pièces ou moins est particulièrement importante, a souligné Homegate.

Les futurs propriétaires au budget restreint devraient ainsi faire l'impasse sur Genève et Zurich, où les prix du mètre carré se situent à respectivement 12'900 et 12'500 francs, les plus élevés de Suisse dont la moyenne s'établit entre 8200 à 8800 francs. Berne et St-Gall sont par contre les villes les moins chères en matière d'appartement en PPE, avec un prix du mètre carré d'environ 6000 francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."