Bilan

Il y a un besoin urgent d'agir face aux exportations d'acier chinois, selon ArcelorMittal

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal estime qu'il y a "un besoin urgent d'agir" face aux exportations d'acier chinoises qui pèsent sur les prix sur ses principaux marchés, a déclaré vendredi son directeur financier, Aditya Mittal.

Aditya Mittal, qui est également directeur général d'ArcelorMittal Europe, a rappelé que le groupe était "en discussion avec la Commission européenne et les autres producteurs européens d'acier pour voir comment améliorer et augmenter les instruments de défense adéquats".

Crédits: AFP

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal estime qu'il y a "un besoin urgent d'agir" face aux exportations d'acier chinoises qui pèsent sur les prix sur ses principaux marchés, a déclaré vendredi son directeur financier, Aditya Mittal.

"Si vous regardez les résultats opérationnels des compagnies sidérurgiques, le niveau des exportations chinoises et l'impact sur les prix de nos principaux marchés, il est clair qu'il y a un besoin urgent d'agir", a dit le directeur financier, lors d'une conférence téléphonique à l'occasion des résultats annuels du groupe.

Aditya Mittal, qui est également directeur général d'ArcelorMittal Europe, a rappelé que le groupe était "en discussion avec la Commission européenne et les autres producteurs européens d'acier pour voir comment améliorer et augmenter les instruments de défense adéquats".

Le directeur financier a indiqué qu'il ne prévoyait "pas de changement dans le niveau des exportations chinoises en 2016 par rapport à 2015, surtout si l'on considère que l'économie chinoise continue à ralentir".

Pour sa part, le PDG d'ArcelorMittal, Lakhsmi Mittal, a souligné la "surcapacité au niveau mondial dans le secteur de l'acier, spécialement en Chine".

La décision de la Chine de réduire sa capacité de production de 150 millions de tonnes est "une bonne annonce", a-t-il dit lors d'une autre conférence téléphonique. "Mais cela prendra du temps", a-t-il ajouté.

Le patron du groupe n'a pas voulu commenter "les études et discussions en cours avec la Commission européenne, Eurofer et les différentes associations" qui ont présenté des plaintes. Mais "nous avons besoin d'une protection tarifaire contre un prix déloyal", a-t-il ajouté.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström a demandé dans un courrier à son homologue chinois Gao Hucheng de prendre des mesures pour réduire les capacités de production du secteur.

En février, la Commission va ouvrir trois nouvelles procédures pour infraction aux règles de la concurrence concernant des aciers fabriqués en Chine, et il pourrait y en avoir d'autres ensuite, a-t-elle fait valoir.

ArcelorMittal a publié vendredi une perte nette de 7,9 milliards de dollars en 2015, fortement pénalisé par des dépréciations d'actifs liées à la baisse des prix de l'acier et du minerai de fer.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."