Bilan

Hop Delivery et la Banque Eric Sturdza s’associent pour aider les commerces genevois

Afin d’encourager les Genevois à consommer localement, la startup Hop Delivery offre dès le 10 décembre un service de livraison gratuit pour tous les commerces de la ville du bout du lac.

Alexandre-Martin Simon Christine Sturdza et Vincent Moret.

Crédits: DR

«Ce projet vise à soutenir les commerces qui souffrent énormément en cette fin d’année» commentent les deux fondateurs de la startup Hop Delivery, Vincent Moret et Alexandre-Martin Simon. Alors que les magasins ont été victimes d’une nouvelle fermeture au mois de novembre dû à l’évolution de la pandémie de COVID-19, ces derniers craignent un retour des mesures coercitives en cette période de Noël, cruciale pour leurs chiffres d’affaires. C’est dans ce contexte qu’Hop Delivery a lancé Let’s Hop(e) Together avec le soutien de la banque Eric Sturdza. Le concept ? Offrir un service de livraison gratuit à tous les commerçants genevois. Ainsi, un particulier pourra en quelques clics commander un ouvrage dans une librairie, une boîte de chocolat dans une chocolaterie ou encore des chaussures dans une enseigne des rues basses et bénéficier d’une livraison gratuite dans la même journée.

De l’autre côté, le commerçant percevra 100% des recettes : tous les frais de transaction sont pris en charge par Hop Delivery et la banque Eric Sturdza. L’idée est également de contrer les grands mastodontes que sont Amazon ou Zalando. «Notre démarche vise non seulement à soutenir les commerçants mais également à limiter les rassemblements dans les magasins et éviter les risques sanitaires pour les personnes vulnérables» ajoutent les deux partenaires. Ces derniers étaient déjà à l’origine de Geneva Friends, un service de livraison gratuit pour les personnes âgées qu’ils avaient mis en place durant le premier confinement d’avril à juin, avec l’aide d’une centaine de bénévoles et en partenariat avec la Coop.

Les Helvètes consomment plus en ligne

«Cette année a vu l’émergence d’un changement drastique des habitudes de consommation» commente Christine Sturdza, responsable communication et marketing de la banque du même nom. «Les consommateurs font beaucoup plus de commandes en ligne qu’auparavant. Malheureusement, de plus en plus sur des sites étrangers». En effet, selon une étude du mois de juillet d’Alvarez & Marsal en partenariat avec Retail Economics, «34% des Helvètes envisageraient de réduire durablement leurs habitudes d’achats en magasin et de les accroître en revanche sur le réseau. Par ailleurs, 41% d’entre eux ont fait des acquisitions sur le web de produits qu’ils achetaient auparavant uniquement en magasin». Pour la banque Sturdza qui prend en charge les frais administratifs et de livraison de cette initiative, «il était impératif d’encourager les Genevois à consommer localement afin de soutenir les commerces de la ville du bout du lac» ajoute Christine Sturdza.

Le service Let’s Hop(e) Together est disponible à partir du 9 décembre et ce jusqu’à fin janvier 2021. L’idée est de trouver à terme d’autres sponsors afin de continuer cette offre durant l’année. La startup a également le soutien de deux professionnels de la communication, Buxum Lunic et Neo Advertising, qui communiqueront d’ici quelques jours sur le projet afin de lui offrir de la visibilité. «Il est nécessaire d’encourager un maximum de commerces à s’inscrire sur notre plateforme pour vendre leurs produits» explique Vincent Moret. «Notre système informatique permet, en effet, de mettre tout un catalogue en ligne en quelques minutes».

Les fondateurs de Hop Delivery se sont inspirés de ce que l’entreprise Qoqa a réalisé en partenariat avec l’Etat de Vaud à travers l’opération WelQome. En effet, depuis cet été, l’Etat de Vaud a investi 35 millions de francs via la subvention de bons d’achat afin de soutenir les restaurateurs, les hôteliers et les petits commerçants du canton.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."