Bilan

Hong Kong va enregistrer son premier déficit budgétaire en 15 ans

Le secrétaire aux Finances Paul Chan a estimé que le PIB de l'ex-colonie britannique devrait en 2019 se contracter de 1,3%, ce qui se ressentira sur le budget de Hong Kong, en temps normal nettement excédentaire.

Ce déficit risque de plomber un peu plus la confiance des entreprises, alors que ni Pékin ni l'exécutif hongkongais n'offrent d'issue à la crise.

Crédits: DR

Hong Kong va enregistrer son premier déficit budgétaire en 15 ans, a annoncé lundi son ministre des Finances, alors que l'économie du territoire prend de plein fouet les conséquences de la crise politique locale et de la guerre commerciale sino-américaine.

Le secrétaire aux Finances Paul Chan a estimé que le PIB de l'ex-colonie britannique devrait en 2019 se contracter de 1,3%, ce qui se ressentira sur le budget de Hong Kong, en temps normal nettement excédentaire.

M. Chan a attribué ce déficit pour l'exercice 2019-2020 à une chute des rentrées fiscales, au ralentissement des ventes immobilières et aux aides que le gouvernement a annoncées pour tenter de calmer la grogne de la population.

"A la fin de l'année financière, le gouvernement de la RAS sera dans le rouge", a déclaré M. Chan en citant les initiales de la Région administrative spéciale de Hong Kong.

"L'économie de Hong Kong traverse en ce moment des moments très difficiles", a-t-il annoncé en appelant les manifestants à ne plus se livrer à des actes de violence.

Grande crise

La ville vit depuis près de six mois sa plus grave crise depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, avec des manifestations et actions quasi quotidiennes pour demander des réformes démocratiques notamment.

Des chiffres rendus publics la semaine dernière ont montré que les arrivées de touristes en provenance de Chine continentale avaient baissé de 46% en octobre, un mois en temps normal faste du fait des vacances chinoises.

L'économie hongkongaise a aussi été plombée par la guerre commerciale sino-américaine, le territoire semi-autonome étant une des plateformes d'échange entre le marché chinois et les marchés internationaux.

Le budget de Hong Kong n'avait plus été déficitaire depuis 2003, année de l'épidémie de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait 300 morts.

Le territoire est habitué aux excédents qui lui ont permis de se constituer de très confortables réserves.

En mars, l'exécutif hongkongais avait ainsi fait état d'un matelas de 1.170 milliards de dollars hongkongais (135 milliards d'euros). Certains de ses opposants dénoncent le fait que ces sommes ne soient pas allouées à la lutte contre les graves inégalités de la société hongkongaise.

Ce déficit risque de plomber un peu plus la confiance des entreprises, alors que ni Pékin ni l'exécutif hongkongais n'offrent d'issue à la crise.

Lundi, les autorités ont donné cinq jours à la compagnie Hong Kong Airlines pour trouver des liquidités, au risque de voir sa licence suspendue.

La compagnie, qui appartient à HNA Group, un conglomérat de Chine continentale, a créé la stupeur la semaine dernière en annonçant qu'elle retardait le versement des salaires de ses employés en raison de la baisse de la fréquentation de ses vols à destination de Hong Kong.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."