Bilan

Hong Kong: croissance modérée sur fond de guerre commerciale et manifestations

La croissance de l'économie hongkongaise est demeurée modérée au deuxième trimestre sous l'impact de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, selon des chiffres officiels publiés mercredi, alors que l'ex-colonie britannique traverse une grave crise politique depuis juin.

Le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis pèse sur Hong Kong.

Crédits: DR

Le PIB de la région semi-autonome du sud de la Chine a progressé de 0,6% entre avril et juin, soit un rythme similaire à celui du premier trimestre, mais bien inférieur à celui du dernier trimestre 2018 (1,2%).

"La performance économique est globalement modérée", a déclaré dans un communiqué le bureau des statistiques, qui l'attribue à une baisse de 5,4% des exportations et à une demande intérieure "morose".

Négociateurs chinois et américains ont tenu mercredi à Shanghai leurs premiers échanges en face-à-face sur la guerre commerciale depuis trois mois, mais ce douzième cycle de discussions a été relativement bref.

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam avait averti que la croissance risquait de demeurer morose jusqu'à la fin de l'année en raison de ce conflit commercial.

Il n'y a "pas de place pour l'optimisme au deuxième trimestre et sur l'ensemble de l'année", a déclaré Mme Lam mercredi dans un communiqué.

L'ex-colonie britannique traverse en outre la pire crise de son histoire récente, avec de gigantesques manifestations globalement pacifiques depuis le 9 juin contre le gouvernement local, mais aussi des heurts sporadiques entre policiers et contestataires radicaux.

La contestation visait initialement un projet de loi qui proposait d'autoriser les extraditions vers la Chine. Mais les revendications se sont élargies à la dénonciation du recul des libertés dans l'ex-colonie britannique ou à l'exigence de réformes démocratiques

"Le mécontentement grandissant quant à la réponse policière musclée, le ressentiment de la population et l'apparente incapacité du gouvernement à répondre aux préoccupations de la population pourraient avoir des conséquences à long terme sur la confiance des entreprises", a averti de son côté Andrew Fennell, de l'agence de notation Fitch.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."