Bilan

Grèce: le FMI propose un compromis à la zone euro

La directrice générale du FMI Christine Lagarde, en faveur d'un allègement de la dette grecque, propose de donner du temps aux pays de la zone euro pour solder le désaccord sur la Grèce.

Le FMI sera prêt à mettre la main au portefeuille pour aider Athènes une fois que les Européens se seront entendus sur l'allègement de la dette grecque.

Crédits: AFP

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, propose de donner du temps aux pays de la zone euro pour solder le désaccord sur la question de la dette grecque, dans un entretien publié mardi par le Handelsblatt.

Le FMI se dit en faveur d'un allègement de la dette grecque (179% du PIB) prenant la forme d'un report des remboursements dans le temps, une condition posée par l'institution pour participer au troisième plan d'aide à la Grèce décidé en 2015 et portant sur 86 milliards d'euros.

Or, à l'approche d'élections législatives en septembre, l'Allemagne renvoie de son côté toute avancée sur la dette à la fin du programme, en 2018, tout en exigeant une participation du FMI au programme.

Le temps presse pour la Grèce, qui a besoin d'argent pour rembourser en juillet 7,5 milliards d'euros d'anciennes créances. Or, sans accord sur la dette, pas de nouvelle tranche d'aide.

"Si les créanciers ne sont pas encore parvenus au point où ils sont en mesure d'accepter et de respecter nos hypothèses, s'il leur faut davantage de temps pour y parvenir, nous pouvons admettre cela et leur accorder un peu plus de temps", a déclaré Christine Lagarde dans le Handelsblatt.

Le FMI sera prêt à mettre la main au portefeuille pour aider Athènes une fois seulement que les Européens se seront entendus sur des mesures parallèles d'allègement de la dette grecque.

"Il peut dès lors y avoir un programme dans lequel le versement n'a lieu que lorsque les mesures sur la dette ont été clairement définies par les créanciers. Cela a déjà été notre manière d'agir dans le passé pour d'autres pays dans pareilles circonstances. Nous n'inventons donc pas de nouvelle méthode +à la grecque+ ", affirme Christine Lagarde.

Après un premier échec à la mi mai, les pays de la zone euro se sont engagés à trouver une solution sur la Grèce lors du prochain Eurogroupe du 15 juin.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."