Bilan

Google prépare son armée de robots

Après la voiture sans conducteur et les lunettes connectées, Google aimerait fabriquer des robots. Le géant a acquis 7 sociétés actives dans le secteur depuis le début de l’année.
Le robot Meka M1 Mobile Manipulator est fabriqué par l'une des sociétés rachetées par Google.
Vous avez aimé les drones d’Amazon? Vous allez adorer les robots de Google. La firme de Mountain View a chargé le créateur du logiciel Android, Andy Rubin, de superviser le projet. Il s’est confié mercredi au New York Times. «En tant qu’ingénieur et penseur, vous commencez par réfléchir à ce que vous construiriez pour vous», confie le cadre, qui annonce un robot «perfectionné et mobile».

On n’en saura pas plus. Ces six derniers mois, Google a acheté six sociétés actives dans la robotique. Parmi elles la firme japonaise Schaft, connue pour son robot humanoïde, ou encore Bot & Dolly, dont les caméras robotisées ont été utilisées pour le film «Gravity».

Pour l'industrie

A en juger par son portefeuille de start-up, les machines imaginées par Google seraient davantage destinées à l’industrie qu’à un large public.

A force d’achats et d’embauches spectaculaires, Google pourrait bien devenir leader dans le domaine des robots et de l’intelligence artificielle. Ce printemps, le géant avait fait l’acquisition de DNNresearch, une start-up canadienne centrée sur les moyens de faire mieux comprendre aux machines ce que les humains essayent de leur dire.

Tout un programme.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."